Rencontre Tennis

Shapovalov se qualifie pour le troisième tour de l’Open d’Italie, Auger-Aliassime le rejoint

Shapovalov se qualifie pour le troisième tour de l’Open d’Italie, Auger-Aliassime le rejoint


Les fans de tennis canadiens avaient besoin d'au moins trois écrans mardi pour suivre toute l'action à l'Internazionali BNL d'Italia.

À 11 h HE, Bianca Andreescu a été la première Canadienne sur le terrain à disputer son match de première ronde contre sa compatriote championne de l'US Open Emma Raducanu.

Peu de temps après, Denis Shapovalov s'est rendu sur le court 1 alors qu'il affrontait le 25e mondial Nikoloz Basilashvili de Géorgie au deuxième tour. Pendant ce temps, Félix Auger-Aliassime se préparait à affronter le spécialiste de la terre battue Alejandro Davidovich Fokina d'Espagne sur le court Pietrangeli.

Chez les hommes, le match de Shapovalov a été le premier à se terminer. Le natif de Richmond Hill a perdu 2-0 lors de son face-à-face avec le joueur géorgien, mais est finalement entré dans la colonne des victoires aujourd'hui, battant Basilashvili 6-4, 7-6 (5) pour atteindre les huitièmes de finale à Rome.

Après avoir lutté au département des services lors de sa bataille de premier tour avec Lorenzo Sonego, Shapovalov a monté d'un cran contre Basilashvili, gardant 70% des premiers services en jeu et remportant 85% de ces points.

Le set d'ouverture n'a pas eu beaucoup de longs échanges et était un concours assez égal. La différence a été la capacité de Shapovalov à s'accrocher dans les moments clés, sauvant un point de rupture dans le deuxième match et convertissant à sa propre occasion dans le neuvième match.

Semblable au premier set, les deux joueurs n'ont pas eu beaucoup de mal à passer à travers leurs jeux de service dans le second. La seule occasion de briser le service dans le deuxième set est survenue lors du 11e jeu, cependant, le Géorgien s'est tenu debout et a écarté les deux chances, et le set a finalement eu besoin d'un bris d'égalité.

Malgré deux doubles fautes intempestives dans le bris d'égalité, Shapovalov a réussi à l'emporter 7-5. Avec cette victoire, le Canadien améliore son record de bris d'égalité de 2022 à 12-4.

La prochaine étape pour Shapovalov est le vainqueur du match entre Rafael Nadal et John Isner. Si le champion du Grand Chelem à 21 reprises bat l'Américain de 6 pieds 11 pouces, Shapovalov aura une chance de venger le résultat de l'an dernier à Rome, où il a perdu contre Nadal 6-3, 4-6, 6-7 (3).

Auger-Aliassime surmonte Davidovich Fokina dans un thriller en trois sets

Au moment où le match de Shapovalov s'est terminé, son compatriote et bon copain Auger-Aliassime avait déjà perdu un set face au numéro 29 mondial Davidovich Fokina.

Auger-Aliassime et l'Espagnol ne s'étaient rencontrés qu'une seule fois sur le circuit professionnel avant le concours d'aujourd'hui - le Canadien l'a remporté en Australie en quatre sets 7-6(4), 6-7(4), 7-6(5), 7 -6(4).

Après un peu plus de trois heures sur le court de Pietrangeli, Auger-Aliassime a ajouté une autre victoire à son face-à-face avec Davidovich Fokina, en évinçant l'Espagnol en trois sets par un score de 4-6, 7-6(2), 6 -2.

Malgré les compétences défensives exceptionnelles de Davidovich Fokina, Auger-Aliassime a réussi à détourner neuf des 11 balles de break rencontrées. La fiche d'Auger-Aliassime sur terre battue cette saison s'améliore à 7-5.

Dans le neuvième jeu du premier set, Davidovich Fokina a frappé un coup droit magnifique qui a peint la ligne de base sur le point de rupture pour lui donner le premier avantage de rupture du match. Il tiendrait à l'amour dans le 10e jeu pour remporter le premier set 6-4.

Évitant de perdre un set et une pause, Auger-Aliassime est venu gros et a repoussé trois balles de break de Davidovich Fokina dans le deuxième cadre. Auger-Aliassime a finalement remporté le deuxième set dans un jeu décisif, le remportant de manière convaincante 7-2.

Le Canadien a finalement eu un certain élan et l'a porté dans le troisième set, brisant le premier jeu de service de l'Espagnol. Cependant, Davidovich Fokina, qui a eu exactement la moitié de ses matchs cette année dans un set décisif, a gardé le pied sur l'accélérateur et a tout de suite craqué.

Dans le cinquième jeu, Auger-Aliassime a réussi un superbe retour jusqu'à la ligne pour retrouver son avantage de break. Il gagnerait les trois matchs suivants pour sceller le match en un peu plus de trois heures. Auger-Aliassime affrontera Diego Schwartzman ou Marcos Giron en huitièmes de finale.





Cliquez ici pour voir l'article original