Rencontre Tennis

Shapovalov et Fernandez font leur retour dans les premiers matchs d’Indian Wells

Shapovalov et Fernandez font leur retour dans les premiers matchs d’Indian Wells


S'il y a une chose que les joueurs de tennis canadiens semblent avoir en commun, c'est qu'ils savent comment monter un retour.

Denis Shapovalov et Leylah Annie Fernandez se sont ralliés après un set down lors de leurs matchs d'ouverture à l'Open BNP Paribas pour se qualifier samedi soir.

Tout d'abord, Shapovalov a surmonté une incohérence pour battre Alejandro Davidovich Fokina.

Fernandez a ensuite devancé sa compatriote en sauvant quatre balles de match, dont trois d'affilée lorsqu'Amanda Anisimova a servi pour le match à 5-4 dans le deuxième set, forçant finalement un bris d'égalité qu'elle a remporté 7-0 avant que son adversaire ne se retire.

Les deux Canadiens étaient programmés dos à dos au Stade 2, Shapovalov prenant un départ lent contre Davidovich Fokina. Il a eu du mal à trouver sa constance, terminant la journée avec 40 fautes directes et neuf doubles fautes. Mais au fur et à mesure que le match avançait, le Canadien s'est frayé un chemin vers la forme, faisant exploser 34 vainqueurs sur le chemin d'une victoire de retour.

Davidovich Fokina a commencé à mettre la pression sur le service de Shapovalov dès le début en brisant le premier jeu de service du Canadien.

Alors que l'Espagnol a immédiatement abandonné le break, il a continué à pousser et a été récompensé tard dans le set, s'arrêtant pour aimer quand Shapovalov a servi à 4-5.

Il semblait que Davidovich Fokina pourrait s'enfuir avec le match alors qu'il continuait à pousser au début du deuxième set. Mais Shapovalov a résisté à une tempête précoce et a commencé à renverser la vapeur, prenant finalement la tête en convertissant son cinquième point de rupture dans un septième match marathon.

Bien qu'il ait dû sauver une paire de balles de break alors qu'il tentait de consolider, Shapovalov a pu s'accrocher et envoyer le match dans un set décisif.

Le troisième a commencé avec trois interruptions de service consécutives avant que Shapovalov ne garde une avance de 4-1. Une fois devant, le Canadien a continué sur sa lancée, ajoutant un deuxième break en route vers le troisième tour après un peu plus de deux heures et demie.

Le match nul de Shapovalov à Indian Wells ressemble étrangement à l'Open d'Australie. Le prochain tour au troisième tour est un match revanche avec Reilly Opelka, que le Canadien a battu en quatre sets au même stade à Melbourne.

Fernandez s'échappe

Comme Shapovalov, Fernandez a démarré lentement son match contre Amanda Anisimova, se retrouvant sur ses talons presque immédiatement alors qu'Anisimova lui lançait l'évier de la cuisine.

Mais sa persévérance a porté ses fruits puisqu'elle a pu sauver quatre balles de match dans le deuxième set et prolonger le match à un troisième avant que son adversaire ne doive se retirer avec une maladie apparente.

Le service a menacé de renvoyer la Canadienne à la maison plus tôt, car elle n'a mis en jeu que 54% de ses premiers services et a terminé le match en n'ayant remporté qu'exactement 50% de son total de points de service. Mais elle a gagné gros quand c'était important, sauvant cinq balles de break sur dix, dont une balle de match à 3-5 dans le deuxième set et deux à 5-5, avant de dominer le jeu décisif, ce qui a finalement conduit à la retraite d'Anisimova.

Fernandez n'aurait pas pu prendre un bien pire départ, car elle a perdu ses six premiers points de service du match et 12 des 14 premiers points avant la première séance, car elle a été brisée deux fois pour s'incliner 3-0.

Ce premier trou s'est avéré trop difficile pour Fernandez, car elle a réussi à récupérer l'une des pauses pour la rendre immédiatement. La Canadienne a simplement dû répondre de la puissance d'Anisimova, car l'Américaine a pris le départ sur chaque balle laissée courte par Fernandez, qui était nombreuse.

Il semblait qu'Anisimova pourrait s'enfuir avec le match lorsqu'elle a breaké pour commencer le deuxième set, mais cette fois, Fernandez a immédiatement réagi pour revenir en arrière et égaliser le set à 1-1.

Une pause dans le septième match a permis à l'Américaine de clôturer le match et elle a détenu quatre balles de match, dont trois sur son propre service à 5-4, 40-love, mais tout à coup, son jeu l'a abandonnée car elle a raté les trois balles de match. et Fernandez a réussi à briser pour reprendre le service à 5-5.

L'Américain semblait s'effondrer tandis que Fernandez creusait et refusait de concéder un pouce. Après avoir sauvé deux balles de break à 5-5, le Canadien a dominé le tie-break, balayant le tie-break pour forcer un décideur.

Cependant, avant que le set décisif ne puisse avoir lieu, une Anisimova émotive a pris sa retraite pour cause de maladie, permettant à Fernandez d'avancer sans toucher une autre balle.

Une autre Américaine attend Fernandez au troisième tour, car elle rencontrera Shelby Rogers pour une place dans les huitièmes de finale.

Dabrowski atteint les quarts de finale

Alors que les joueuses en simple disputaient leurs premiers matchs, Gabriela Dabrowski a déjà deux victoires à son actif à Indian Wells.

La native d'Ottawa s'est qualifiée pour les quarts de finale de la compétition de double aux côtés de sa partenaire Giuliana Olmos après une victoire en trois sets samedi.

Dabrowski et Olmos avaient remporté leur match d'ouverture en deux sets, mais ont dû repousser une offre de retour de Kirsten Flipkens et Sania Mirza au deuxième tour. Après que le duo canado-mexicain ait remporté le premier set, ils ont été prolongés jusqu'à un match décisif du troisième set qu'ils ont dominé 10-3 pour atteindre les huit derniers à Indian Wells.





Cliquez ici pour voir l'article original

Inscription Gratuite

A lire aussi :