Rencontre Tennis

Rivard : Un dernier regard sur 2021

Rivard : Un dernier regard sur 2021


A quelques jours de 2022, voici ma modeste contribution aux critiques de l'année écoulée dans le tennis.

Mes collègues de Tennis Canada ont compilé leurs faits saillants de 2021, que vous trouverez ici :

Les 10 meilleurs moments canadiens (10-6)

Top 10 des moments canadiens (5-1)

Ashleigh Barty, qui a passé les 12 mois entiers au n ° 1 mondial avec un record de 42 à 8 (84 %), a ajouté cinq titres à son coffret de trophées, dont le Venus Rosewater Dish.

Mention honorable : Barbora Krejcikova. Son palmarès de 45-19 (70 %) et ses trois premiers titres, dont Roland-Garros, lui ont donné un élan spectaculaire de la 65e à la 5e.

Après avoir hésité sur qui choisir, je suis allé avec Novak Djokovic, ne serait-ce que parce qu'il est venu cette proche d'un Calendar Slam. Il s'est battu dans sept finales, a remporté cinq titres dont trois Chelems et a accumulé un record de 55 à 7 (89 %) pour clôturer l'année au n ° 1 pour un septième record.

Mention honorable : Daniil Medvedev, la raison pour laquelle j'ai hésité. Alors que le tennis de Djokovic déclinait après Wimbledon, Medvedev mettait la pédale au métal. Il a terminé avec une fiche de 63-13 (83 %) et quatre titres, dont son premier Chelem, a terminé deuxième des finales ATP et a assuré la couronne de la Coupe Davis pour la Russie.

  • Temps fort de l'année à la WTA

Emma Raducanu, qui s'est battue lors de l'épreuve de qualification et du tableau principal de l'US Open sans perdre un seul set en 10 matches pour remporter le trophée du vainqueur, est le point culminant incontesté de la saison dernière dans le tennis féminin.

  • Temps fort de l'année à l'ATP

Novak Djokovic a réalisé un nouveau retour signature à Roland-Garros. Dans sa masterclass sur la résilience, il a formé Stefanos Tsitsipas et a récupéré son chemin après un déficit en deux sets, 6-7 (6), 2-6, 6-3, 6-2, 6-4.

  • Le saut le plus impressionnant du classement WTA

Des mathématiques simples signifient que l'honneur revient à Emma Raducanu, qui a augmenté de 326, du n°345 au n°19. C'est un énorme 315 places entre le 27 juin et le 12 septembre.

Mention honorable : Leylah Fernandez, qui s'est hissée à la 24e place mondiale à partir de la 88e (64 places).

  • Le saut le plus impressionnant au classement ATP

Jenson Brooksby, qui a avancé de 254 places de No.338 à No.23, gagne dans cette catégorie.

Mention honorable : Carlos Alcaraz, qui a bondi de 109 places, du n°141 au n°32.

  • Joueuse de l'année dans la WTA

Emma Raducanu, voir ci-dessus.

Mention honorable : Leylah Fernandez, voir ci-dessus.

  • Joueur d'évasion de l'année dans l'ATP

Casper Ruud de Norvège était imparable. Il est passé du n°22 au n°8, a disputé six finales et a remporté cinq titres, dont trois couronnes ATP 250 consécutives. Son record est de 57-17 (77%).

Mention honorable : Cameron Norrie, qui a débuté au 74e rang et a terminé l'année au 12e rang, a participé à quatre finales et en a remporté deux.

  • Moment de tennis préféré dans la WTA

Leylah Fernandez, jeune, fougueuse, talentueuse et tellement mature à seulement 19 ans. Née après les événements de 2001, elle était encore suffisamment empathique et perspicace pour ajouter ces quelques mots dans son interview sur le court après sa défaite en finale de l'US Open le 11 septembre : « Je sais, ce jour-là, c'était particulièrement difficile pour New York et tout le monde aux États-Unis. Je veux juste dire que j'espère que je pourrai être aussi fort et aussi résistant que New York l'a été au cours des 20 dernières années. Revivez le moment incroyable ici.

  • Moment de tennis préféré dans l'ATP

Félix Auger-Aliassime est également mature et brillant. À l'US Open, dans son interview d'après-match sur ESPN après avoir battu l'Américaine Frances Tiafoe au stade Arthur Ashe, il a reconnu à quel point le match était important, bien au-delà du tennis. « Nous avons parcouru un long chemin, Frances et moi », a-t-il déclaré. «Nos familles ont des antécédents difficiles, nous deux. Donc, pour que nous puissions être ici aujourd'hui pour apporter de nouveaux visages au tennis, pour inspirer, espérons-le, les enfants de New York mais aussi du monde entier, les gens qui regardent, j'espère que nous verrons beaucoup de nouveaux visages à l'avenir dans le tennis. Je suis heureuse Frances et je peux faire partie de ce groupe qui inspire les autres.

Felix serre la main de Frances Tiafoe à l'US Open 2021
Photo : camerawork usa

Bonne année, fans de tennis ! Santé et bonheur à tous !

E-mail: privard@tenniscanada.com

Twitter: @paul6rivard

Suivez tous nos Canadiens en action ici.





Cliquez ici pour voir l'article original