Rencontre Tennis

Rivard : Félix Auger-Aliassime – Changemaker

Rivard : Félix Auger-Aliassime – Changemaker


En 2022, Félix Auger-Aliassime a tout donné. Il a atteint plusieurs objectifs et a reçu des honneurs et des distinctions bien mérités.

La superstar internationale du tennis canadien venait à peine d'avaler son champagne de la Coupe Davis lorsqu'il est monté à bord d'un avion à destination de l'Afrique. Pas pour se prélasser sur l'une des plages immaculées du continent (pas encore, du moins) mais plutôt pour se rendre au Togo : une petite république d'Afrique de l'Ouest dont le littoral de près de 48 kilomètres touche le golfe de Guinée.

C'est au Togo que son père Sam Aliassime est né et où Félix contribue à l'éducation et à la protection des enfants depuis 2020 à travers son programme #FAAPOINTSFORCHANGE.

Photo : Instagram / @wearetennis

En partenariat avec BNP Paribas, le n°6 mondial reverse 5 dollars pour chaque point gagné, que le groupe bancaire français double de 15 dollars. Parce que Félix joue autant de matchs chaque saison, les dollars affluent. Depuis le 3 janvier 2020, il a accumulé 16 486 points pour un total de 325 000 $ donnés.

Comme mentionné sur Site Internet de BNP Paribasl'intégralité de l'argent récolté est reversée au programme EduChange mis en place par l'agence humanitaire CARE.

Se rendre au Togo pour voir le changement que sa campagne a apporté est louable. Surtout depuis qu'il a sauté sur un vol dans la foulée du triomphe euphorique du Canada en Coupe Davis avec son père, sa sœur Malika et sa bien-aimée Nina Ghaibi.

Photos : Instagram / @wearetennis

C'était la toute première fois que Félix était témoin des impacts à travers le Togo. Il a visité le club de tennis où Sam a appris à jouer, a visité plusieurs villages et a même été invité à entraîner un match de football pour enfants.

Photos : Instagram / @wearetennis
Photos : Instagram / @wearetennis

Il s'est également familiarisé avec certaines des tâches quotidiennes des Togolais.

« C'était bien de voir ces choses en personne – même si j'avais lu le rapport au préalable – et de voir l'impact du projet de mes propres yeux », a déclaré Auger-Aliassime dans une entrevue avec Katherine Harvey-Pinard de Montréal. La Presse un journal.

Photo : Instagram / @wearetennis

« Nous sommes conscients de ces réalités, mais je pense qu'elles frappent différemment quand on les voit en personne. Voyant que malgré tout, ils ont le sourire aux lèvres. Tous les enfants que j'ai vus étaient heureux.

En effet, il y avait des sourires tout autour grâce à sa simple présence et sa participation aux nombreuses activités organisées pour lui, dont cette danse traditionnelle togolaise qui a fait de lui le centre de l'attention.

Après seulement quelques petites semaines d'arrêt, Félix sera de retour sur les courts pour s'entraîner pour le premier majeur de la saison à Melbourne. Mais avant cela, du 19 au 24 décembre, il participera à l'édition inaugurale du tournoi exhibition de la Ligue mondiale de tennis à Dubaï.

Photo : Instagram / @felixaliassime

Sa chance tiendra-t-elle et le gardera-t-il sans blessure afin qu'il puisse jouer plus de 87 matchs comme il l'a fait la saison dernière ? Ou sautera-t-il quelques tournois pour ne pas s'épuiser face à la pression de devoir défendre tous les points de classement qu'il a récoltés en 2022 ?

Félix n'a pas peur de la pression. Il y a même pris goût : « J'aime bien ce qu'a dit Billie Jean King, cette pression est un privilège. Je préfère être dans la position dans laquelle je suis maintenant, où les gens ont des attentes… Même moi, je m'attends à faire de grandes choses au prochain tournoi.

Et dans la vie, pour le peuple togolais.

Photo : Instagram / @wearetennis

« Ce n'est pas toujours facile et je dois me pousser, mais il y a des enfants qui marchent trois heures par jour juste pour aller à l'école. Alors, je me dis : 'Allez. Vous pouvez faire un effort et donner le meilleur de vous-même, car ce que vous faites ici a un impact sur ces enfants.

Cela rappelle une initiative similaire d'un grand tennisman avec qui Félix partage un anniversaire le 8 août.

Photo : Fondation Roger Federer

Outre leurs succès respectifs sur et en dehors des courts en tant que champions et gentlemen, le travail que Félix accomplit pour les autres le rapproche d'autant plus du héros suisse.

La Ligue mondiale de tennis

Le tennis mixte est plus populaire que jamais.

Autrefois largement limité aux Grands Chelems et à la Hopman Cup d'ouverture de la saison en Australie (1989-2019), il s'étend actuellement non pas à un mais à deux événements pour lancer 2023.

Il y a quelques semaines, ce blog présentait un article sur la nouvelle United Cup, avec des stars de la WTA en compétition en simple et en double.

La semaine avant la United Cup, ils seront nombreux à Dubaï dans le cadre de la nouvelle Ligue mondiale de tennis, qui se déroule du 19 au 24 décembre.

Photo : Magazine audiovisuel numérique

Trois Canadiennes sont de la partie : Bianca Andreescu, Félix Auger-Aliassime et Eugénie Bouchard !

Lors de la toute première édition de l'événement international de tennis, 18 joueurs sont répartis en quatre équipes : Falcons, Hawks, Eagles et Kites. Sachant à quel point la fauconnerie et les oiseaux de proie sont culturellement importants aux Émirats arabes unis, le choix des noms d'équipe n'est pas une surprise.

Novak Djokovic, Alexander Zverev, Iga Swiatek, Caroline Garcia, Aryna Sabalenka, Nick Kyrgios et Dominic Thiem font partie des têtes d'affiche.

Félix et Eugénie joueront pour les Kites, tandis que Bianca rejoint les Hawks.

Source : Ligue mondiale de tennis
Source : Ligue mondiale de tennis
Source : Ligue mondiale de tennis
Source : Ligue mondiale de tennis

Le programme complet est disponible ici.

Dans les premiers tours, Félix affrontera Nick Kyrgios et Novak Djokovic en simple. Il fera également équipe avec Bouchard en double. Bianca jouera deux fois avec Rohan Bopanna et une fois avec Andreas Seppi.

Maintenant que vous savez en quoi consiste le tournoi, vous vous demandez peut-être pourquoi il y a tant de nouveaux événements alors que les calendriers WTA et ATP sont complets et incluent déjà la Coupe Billie Jean King et la Coupe Davis ?

Il y a une seule raison.

En fait, il y a une double raison : le plaisir et l'argent.

C'est le plaisir d'abord, car c'est une priorité pour les joueurs et surtout les membres du Top 10, qui se font jeter des petites fortunes pour booster les rosters.

Dans leur quête de points précieux et de titres prestigieux, ils subissent une énorme pression tout au long de la saison. La Ligue mondiale de tennis, la United Cup et la Laver Cup sont des événements au cours desquels la gravité se relâche et la camaraderie remplace les rivalités et la compétition implacables. Il est donc compréhensible qu'ils veuillent être là.

Et avec les sommes à six et sept chiffres que les compétitions officielles et non officielles offrent le meilleur des meilleurs, il est également compréhensible qu'ils souhaitent que leur remise à niveau de pré-saison soit une exposition plutôt qu'un tournoi au cours duquel un mauvais match mène à une élimination immédiate.

C'est mêler plaisir et business.

Et vice versa.

Nick Bollettieri : faiseur de rois

Montage : ATP

Venus et Serena Williams, Andre Agassi, Maria Sharapova, Jim Courier, Monica Seles, Boris Becker, Martina Hingis, Marcelo Rios et Jelena Jankovic.

Anciens n ° 1 dont la carrière a été façonnée par feu Nick Bollettieri.

L'entraîneur de tennis est décédé le 4 décembre, à l'âge de 91 ans, après une longue bataille contre la maladie.

Bien qu'il n'ait jamais joué professionnellement, Bollettieri s'appelait le Michel-Ange du tennis. L'académie qu'il a fondée à Bradenton, en Floride, a ouvert ses portes à tant de futurs champions, dont une douzaine se sont hissés tout en haut du classement. Il l'a dirigé pendant neuf ans, de 1978 à 1987, avant de le vendre à IMG.

Photo : Getty

Lorsque la nouvelle de la mort de Bollettieri est apparue, les messages ont afflué. Voici un message de l'un de ses premiers étudiants, l'ancien n ° 2 Tommy Haas. C'est aussi amusant qu'émouvant.

« Tant de souvenirs, je ne sais pas par où commencer. Nickiiiiii, c'est comme ça que je t'appelle depuis le plus longtemps. Merci pour votre temps, vos connaissances, votre engagement, votre expertise, la volonté de partager vos compétences, votre intérêt personnel à me guider et à me donner la meilleure opportunité de réaliser mes rêves. Vous étiez un rêveur et un acteur, et un pionnier dans notre sport, vraiment unique en son genre. Tu vas sûrement me manquer à l'académie, nos discussions sur le tennis, montrer ton bronzage, tes dents blanches et ta graisse corporelle me manquer, te regarder faire du Tai Chi me manquer, jouer au golf avec toi te regarder essayer de tricher, manger une barre Snickers et courir pour les buissons, et entendre parler de vos projets même à l'âge de 91 ans. Merci encore pour tout …….. RIP Nickiiiii”

L'hommage de Haas n'est que l'un des nombreux partagés par certains des plus grands noms du tennis. L'ATP les a même compilées sur un page web dédiée.

En 2014, Nick Bollettieri est devenu le quatrième entraîneur à être intronisé au Temple de la renommée internationale du tennis à Newport, Rhode Island. La même année, un autre de ses protégés, Kei Nishikori, atteint la finale de l'US Open.

Photo : AP

================================================= ============

E-mail : privé@tenniscanada.com

Twitter : @paul6rivard

Suivez tous nos Canadiens en action ici.





Cliquez ici pour voir l'article original

Inscription Gratuite

A lire aussi :