Rencontre Tennis

Rétrospective de 2022 : une année exceptionnelle pour le tennis canadien

Rétrospective de 2022 : une année exceptionnelle pour le tennis canadien


Le Canada remporte les titres de la Coupe Davis et de la Coupe ATP, compte cinq joueuses dans le top 50 de l'ATP et de la WTA et en envoie deux aux championnats de fin de saison de l'ATP et de la WTA.

Plus tôt dans la journée, Tennis Canada a tenu sa traditionnelle revue annuelle pour braquer les projecteurs sur les temps forts de la saison 2022. Eva Havaris, vice-présidente de la participation et des partenariats ; Sylvain Bruneau, Responsable Tennis Pro et Transition Féminin; et Guillaume Marx, responsable de la performance ; chacun a mené une analyse détaillée d'une gamme d'aspects du tennis canadien, y compris les performances les plus mémorables de l'année, les programmes structurants, le développement de l'élite, le succès des tournois et la participation précoce.

Équipe Canada sacrée championne de la Coupe Davis

Après s'être qualifiée avec succès pour la finale de la Coupe Davis par Rakuten qui s'est tenue à Malaga du 22 au 27 novembre, l'équipe canadienne a démantelé l'Allemagne, l'Italie et l'Australie lors de victoires consécutives pour remporter son tout premier titre de Coupe Davis en 109 ans. Cinq Canadiens sélectionnés par le capitaine Frank Dancevic ont été couronnés champions du monde : Félix Auger-Aliassime (Montréal, QC), Denis Shapovalov (Richmond Hill, ON), Vasek Pospisil (Vernon, BC), Alexis Galarneau (Laval, QC) et Gabriel Diallo ( Montréal, Québec).

Ensemble, ils ont fait du Canada le 16e pays à remporter la compétition internationale de tennis par équipe la plus prestigieuse au monde, à laquelle 138 pays ont participé cette année. Le triomphe qualifie automatiquement le Canada pour la finale de 2023. Avec l'Australie (finaliste), l'Italie et l'Espagne, le Canada accède directement à la phase de groupes qui débutera le 11 septembre 2023. L'équipe sera dans le mélange avec les 12 pays qui survivront à leurs matchs de qualification en février.

Champions de la Coupe ATP

Au début de la saison 2022, le quadrumvirat canadien d'Auger-Aliassime, Shapovalov, Brayden Schnur et Steven Diez a battu l'Espagne 2-0 en finale pour remporter la Coupe ATP et faire du Canada le troisième pays à remporter le titre, qui était inauguré en 2020. Fait amusant : avec la victoire de la Coupe Davis, le Canada est devenu le premier pays à remporter les deux principaux événements de tennis par équipe au cours de la même saison.

Auger-Aliassime aux finales Nitto ATP

Dans la foulée d'une solide saison 2022 au cours de laquelle il a remporté ses quatre premiers trophées de vainqueur de l'ATP (dont trois qu'il a remportés consécutivement dans le tourbillon d'une impressionnante séquence de 16 victoires consécutives), Auger-Aliassime a décroché son billet pour la finale Nitto ATP en Turin, Italie. Même s'il a fait une sortie en fin de phase de groupes, sa participation représente un exploit majeur puisqu'elle marquait la toute première apparition du Québécois au réputé championnat de fin d'année. Le joueur de 22 ans a clôturé l'année à un sommet en carrière de n ° 6 mondial. En 2022, il a remporté des victoires sur des joueurs comme le n°1 Carlos Alcaraz, le n°2 Rafael Nadal, le n°5 Novak Djokovic, le n°7 Andrey Rublev, le n°12 Alexander Zverev, le n°14 Cameron Norrie et le n°15. Jannik Sinner.

Fernandez décroche le match nul des éliminatoires contre la Lettonie à Vancouver, 2022. Photo : Joe Ng

Équipe Canada de retour en finale de la Coupe Billie Jean King

En avril, le Canada s'est qualifié pour la finale de la Coupe Billie Jean King par Gainbridge pour la deuxième année consécutive avec une victoire sur la Lettonie. Faisant partie des 12 pays en lice pour le titre à Glasgow, en Écosse, Équipe Canada était propulsée par Leylah Annie Fernandez (Laval, QC), Bianca Andreescu (Mississauga, ON), Rebecca Marino (Vancouver, BC), Carol Zhao (Vaughan, ON) et Gabriela Dabrowski (Ottawa, ON). Malgré une première victoire sur l'Italie, l'équipe est tombée 2-1 face à l'éventuel champion Suisse lors du dernier match nul de la phase de groupes.

Cinq Canadiens dans le top 50

Cinq Canadiens ont terminé la saison dans le Top 50 de l'ATP ou de la WTA. Chez les hommes, Auger-Aliassime, n°6, rejoint Shapovalov, n°18, qui a participé à deux finales de l'ATP en 2022 et aux quarts de finale de l'Open d'Australie en janvier dernier. Dans la WTA, Fernandez (vainqueur à Monterrey 2022) est n°40 mondial en simple, et Andreescu est n°45. En double, Dabrowski a terminé la saison au n ° 7 après avoir remporté trois titres en 2022, dont la prestigieuse couronne Mutua Madrid Open WTA 1000. Elle a également participé à la finale de la WTA en double et a remporté son troisième Peachy Kellmeyer Player Service Award, un prix décerné par la WTA en reconnaissance de son travail pour soutenir ses collègues et les initiatives de la tournée.

Un clin d'œil spécial à Marino, qui a terminé 2022 en tant que n ° 65 mondial. Ce fut une ascension fulgurante depuis la 144e place en janvier pour la femme qui a retrouvé le chemin du tennis professionnel en 2017 après une interruption de quatre ans. En 2011, elle a atteint un sommet en carrière de n ° 38.

Record d'affluence à l'Omnium Banque Nationale de Montréal et de Toronto

Après avoir été annulé en 2020 puis présenté à capacité limitée en 2021, l'Omnium Banque Nationale présenté par Rogers à Montréal et à Toronto a enfin pu accueillir à nouveau tous ses fans. Les résultats ont été spectaculaires : le tournoi de Montréal a battu son propre record d'affluence (237 733 visiteurs) et celui de Toronto a établi un nouveau record d'affluence pour un championnat féminin (143 516 visiteurs). L'Omnium Banque Nationale est également sur des bases solides pour l'avenir grâce à un important financement fédéral de 9,3 millions de dollars pour le tournoi de Toronto et de 10 millions de dollars pour Montréal. Les investissements aideront l'Omnium canadien à moderniser son infrastructure et à placer le tournoi dans une meilleure position pour assurer son succès à long terme.

Améliorer les installations de tennis partout au Canada

Rendre les courts de tennis à travers le pays plus accessibles aux Canadiens fait partie des principales priorités de Tennis Canada pour les années à venir, et l'organisation a été très proactive à cet égard en 2022. Cette année, elle a annoncé les premiers projets de courts de tennis lancés dans le cadre de l'Année- Programme de terrains de tennis communautaires ronds présenté par Rogers. Les villes de Markham (ON), Ancaster (ON) et Calgary (AB) ont récemment inauguré leurs nouvelles installations publiques de tennis intérieur, et des travaux sont actuellement en cours à Waterloo (QC) sur des courts qui devraient ouvrir au cours de la saison 2023-2024.

Tennis Canada s'est également associé à la Banque Nationale pour lancer officiellement le programme Jouez sur votre terrain de la Banque Nationale, qui vise à rendre le tennis plus accessible à tous les Canadiens en revitalisant les courts de tennis communautaires extérieurs. Financée par la Banque Nationale, l'initiative prévoit 3 millions de dollars pour revitaliser plus de 100 courts d'ici 2030. Les quatre premiers courts à être revitalisés grâce à ce programme sont situés au parc Morris Kerbel à Brampton, en Ontario.

Les Canadiens excellent à la maison

Les tournois canadiens ont toujours eu pour objectif d'aider à propulser nos athlètes canadiens vers de nouveaux sommets, et ils ont certainement atteint cette mission en 2022 alors que trois héros locaux ont remporté les honneurs lors des événements Challenger à travers le pays. Seize ans Victoria Mboko a été la première Canadienne à être couronnée lorsqu'elle a remporté son tout premier titre professionnel au Challenger de Saskatoon en juillet. En août, Diallo a également remporté son premier trophée de vainqueur professionnel aux Championnats Banque Nationale de Granby. Pospisil a remporté son deuxième Challenger de l'année à Drummondville en novembre après avoir remporté le titre à Quimper (France) plus tôt dans la saison.

Photo: Sarah-Jade Champagne

Une nouvelle génération prometteuse

Cette année, lors de tournois juniors à travers le monde, les athlètes du Centre national de tennis présenté par Rogers (CNT) ont bien performé à plusieurs reprises. Parmi les performances notables, citons Victoria Mboko de Toronto, qui en plus d'avoir atteint les demi-finales juniors à l'US Open et à Wimbledon en simple, a également concouru avec Kayla Cross de London, en Ontario, dans les finales juniors en double à l'Open d'Australie et à Wimbledon.

Le classement ITF junior de fin d'année est également flatteur pour les athlètes du NTC puisque cinq athlètes ont terminé la saison dans le Top 50 : Victoria Mboko (6e chez les filles), Annabelle Xu (32e chez les filles), Kayla Cross (34e chez les filles), Mia Kupres (38e chez les filles) et Jaden Weekes (48e chez les garçons).

Tennis en fauteuil roulant : Rob Shaw continue de briller

L'Ontarien Rob Shaw a connu une autre année exceptionnelle, terminant 7e au classement mondial dans la division quad. Cette saison, il a remporté 6 titres qui lui ont valu une invitation au NEC Wheelchair Singles Masters et au ITF Wheelchair Doubles Masters. Il est devenu le premier joueur canadien à se qualifier pour ce prestigieux tournoi depuis Sarah Hunter en 2004

Les autres informations

  • Pour plus de statistiques sur la performance des Canadiens cette saison, cliquez ici.
  • Pour plus d'informations sur les programmes de Tennis Canada et les faits saillants de 2022, cliquez ici.





Cliquez ici pour voir l'article original