Rencontre Tennis

Monday Digest : Tout s’en vient Auger-Aliassime

Monday Digest : Tout s’en vient Auger-Aliassime


Les jours de l'incapacité de Félix Auger-Aliassime à apporter son A-game en finale commencent à ressembler à un cauchemar lointain.

Après être entré dans la saison 0-8 en finale sans même un set gagné, le Canadien a maintenant pris le contrôle de son propre destin en termes de qualification pour les finales ATP grâce à des titres consécutifs, à la fois en dominant mode.

Et compte tenu de son jeu incroyable cette saison sur des terrains durs intérieurs, la surface sur laquelle se joueront tous les événements restants cette saison, le meilleur est peut-être encore à venir en 2022.

Voici ce que vous devez savoir.

Au cas où vous l'auriez manqué : Auger-Aliassime double

La semaine dernière marquait la troisième fois dans la carrière de Félix Auger-Aliassime que le jeune Canadien atteignait les finales en semaines consécutives.

Il a obtenu un meilleur résultat à chaque fois.

En février 2020, il a atteint les finales de Rotterdam et de Marseille consécutivement et a perdu les deux. Deux ans plus tard, il atteint les deux mêmes finales et les sépare, remportant Rotterdam et perdant Marseille.

Il y a une semaine, il a remporté le titre à Florence et sept jours plus tard, il a complété le doublé avec son troisième titre en carrière, le tout en 2022, à l'Open d'Europe d'Anvers.

Comme sa course à Florence, Auger-Aliassime a effectué un service dominant et n'a perdu qu'un seul set, en quart de finale contre Dan Evans, en route vers le titre. Il a battu l'Américain Sebastian Korda en finale en deux sets.

Les trois titres canadiens ont été remportés sur des terrains durs intérieurs. Il mène la tournée ATP en titres et victoires en match (19) en salle en 2022.

De manière critique, la victoire offre un coussin à Auger-Aliassime dans la course pour se qualifier pour les finales ATP à Turin. Il occupe actuellement la septième et dernière place des qualifications (Novak Djokovic, 10e dans la course, se qualifie automatiquement après avoir remporté Wimbledon). Il est entré la semaine dernière avec une avance de seulement 90 points sur l'Américain Taylor Fritz, mais la victoire à Anvers porte l'avance à 340 avec seulement deux semaines de tournois à disputer.

Hubert Hurkacz était la tête de série à Anvers, mais a perdu en quart de finale face à un Dominic Thiem renaissant lors d'un bris d'égalité passionnant au troisième set.

La victoire d'Auger-Aliassime a volé le tonnerre du dernier événement WTA 1000 de la saison, qui a marqué le dernier tournoi du circuit principal WTA pour tous sauf les huit joueurs en simple et les huit équipes en double qui se sont qualifiées pour les finales WTA.

La seule Canadienne qui concourra à Fort Worth est Gabriela Dabrowski. Elle et sa partenaire Giuliana Olmos avaient déjà réservé leur place pour les finales WTA plus tôt en octobre, mais ont tout de même atteint les quarts de finale à Guadalajara, s'inclinant 10-8 lors du super tie-break face à Zhaoxuan Yang et Yifan Xu.

En simple, les Canadiennes ont bien performé avec trois des quatre femmes du tableau principal qui se sont qualifiées pour le deuxième tour, y compris quelques percées.

Eugénie Bouchard a remporté son premier match WTA 1000 en plus de trois ans lorsqu'elle a battu Kayla Day en deux sets au premier tour. Elle a ensuite poussé 12e la tête de série Jelena Ostapenko dans une rencontre serrée au deuxième tour, bien que la Lettone soit sortie victorieuse.

Rebecca Marino a remporté sa première victoire lors d'un événement WTA 1000 à l'extérieur du Canada, battant l'Américaine Ann Li dans son premier match avant de jouer sans doute le meilleur match du tournoi contre la sixième tête de série Caroline Garcia.

Une masterclass au service était presque suffisante pour que Marino remporte sa première victoire dans le Top 10 alors qu'elle remportait le premier set et était à deux points de la victoire à 5-4 dans le bris d'égalité du troisième set avant que Garcia ne parvienne à se rallier et à voler la victoire.

En parlant d'épopées, Leylah Annie Fernandez en a eu une alors qu'elle affrontait une autre candidate au match du tournoi au premier tour contre Belinda Bencic. La Canadienne s'est ressaisie après une panne dans le deuxième set et a sauvé cinq balles de match dans le bris d'égalité pour forcer un décideur, bien qu'elle ait quand même chuté en trois sets.

Bianca Andreescu a obtenu le meilleur résultat parmi le contingent canadien, atteignant le troisième tour, bouleversant 16e semer Petra Kvitova avec une clinique de retour absolu, où elle a perdu contre l'éventuelle championne Jessica Pegula.

Le premier tour à Guadalajara a fourni un aperçu potentiel de la Coupe Billie Jean King le mois prochain, Andreescu et Fernandez affrontant leurs probables adversaires suisses lorsque le Canada affrontera la Suisse le 11 novembre.e à Glasgow.

La victoire de Pegula à Guadalajara, battant Maria Sakkari en finale, est le plus gros titre de sa carrière à ce jour.

Cinq places aux finales WTA étaient à gagner avant Guadalajara. Ils ont été revendiqués par Coco Gauff, Sakkari, Garcia, Aryna Sabalenka et Daria Kasatkina.

À Stockholm sur le circuit ATP, l'histoire d'amour de Denis Shapovalov avec la capitale suédoise a pris un coup lorsqu'il est tombé en quart de finale de l'Open de Stockholm face à Alex de Minaur en deux sets. Le Canadien avait atteint des finales consécutives lors de l'événement.

Holger Rune a remporté le titre, bouleversant Stefanos Tsitsipas en finale.

Lors de la Tennis Cup Napoli, les supporters locaux ont eu droit à une finale entièrement italienne, où Lorenzo Musetti a battu Matteo Berrettini en deux sets.

À surveiller : Félix continue de pousser vers Turin

Alors qu'il ne reste que deux semaines pour se qualifier pour les finales ATP, chaque point compte.

Il y a deux événements ATP 500 au programme cette semaine, un à Bâle et un à Vienne.

La candidature turinoise de Félix Auger-Aliassime passera par la Suisse car il est la troisième tête de série à Bâle. Il a un match nul délicat contre le favori local Marc-Andrea Huesler, qui a remporté son premier titre en carrière plus tôt en octobre.

Le deuxième tour ne serait pas beaucoup plus facile, avec Alejandro Davidovich Fokina ou Miomir Kecmanovic qui se profilent. Auger-Aliassime est dans le même quart qu'un autre champion de la semaine dernière, la huitième tête de série Lorenzo Musetti.

Le n°1 mondial Carlos Alcaraz est la tête de série numéro 1 à Bâle. Lui et Auger-Aliassime sont tous les deux dans la première moitié du tableau et pourraient se rencontrer en demi-finale.

Casper Ruud est la deuxième tête de série et a un affrontement à succès au premier tour avec Stan Wawrinka. Cette édition des Swiss Indoors n'est que la deuxième depuis 2005 à ne pas présenter le héros local Roger Federer, qui avait initialement prévu de participer à l'événement mais a accéléré sa retraite jusqu'en septembre.

Afin de garantir qu'il restera dans une place qualificative pour Turin, Auger-Aliassime doit atteindre au moins les demi-finales. S'il le fait, il participera au Paris Masters de la semaine prochaine dans une place de qualification, quels que soient les résultats des autres joueurs. Il n'est également qu'à 215 points d'Andrey Rublev pour la sixième place, ce qui fournirait encore plus de coussin.

Les deux joueurs dont Auger-Aliassime doit s'inquiéter le plus, Taylor Fritz et Hubert Hurkacz, sont tous deux en compétition à Vienne, tout comme Rublev et la cinquième place Daniil Medvedev.

Une bonne nouvelle pour Auger-Aliassime est que Fritz et Hurkacz sont tous les deux dans la même moitié de terrain, ce qui signifie qu'un seul pourrait atteindre la finale, ce qui limite leur capacité à chasser le Canadien. Ils sont tous les deux dans la moitié inférieure du tableau avec la deuxième tête de série Stefanos Tsitsipas.

Denis Shapovalov se retrouve également dans la moitié inférieure du tableau de Vienne. Il rencontre le joker Jurij Rodionov dans son premier match et pourrait rendre un grand service à son compatriote au deuxième tour car son adversaire probable est Fritz.

Gardez un œil sur le sommet du tableau de Vienne car il offre un groupe de matchs de premier tour intrigants.

La tête de série Daniil Medvedev rencontrera Nikoloz Basilashvili au premier tour et rencontrera le vainqueur entre Dominic Thiem et Tommy Paul au deuxième tour. Une autre bataille au premier tour oppose Rublev à Diego Schwartzman.

Il n'y a plus d'événements sur le circuit WTA à part les finales WTA de la semaine prochaine.

Cependant, il y a un événement WTA 125 plein de talents canadiens de haut niveau à Tampico, au Mexique.

Leylah Annie Fernandez et Rebecca Marino vont toutes deux se préparer davantage avant la finale de la Billie Jean King Cup. Fernandez est la troisième tête de série, tandis que Marino est huitième. Ils étaient tirés au sort et pourraient se rencontrer en quart de finale.

Carol Zhao, qui pourrait rencontrer la deuxième tête de série Marie Bouzkova au deuxième tour, rejoint ses coéquipières de la Billie Jean King Cup.

Eugénie Bouchard et Bianca Jolie Fernandez complètent le contingent canadien. Ce dernier rencontre la cinquième tête de série Magda Linette au premier tour. Bouchard et le jeune Fernandez pourraient se rencontrer au deuxième tour.

Les sœurs Fernandez font également équipe en double. Marino joue aux côtés d'Ingrid Neel.

Sous le radar : tennis gratuit à Toronto

Le circuit ITF était de retour au Canada la semaine dernière avec le Challenger Banque Nationale Saguenay à Québec.

Katherine Sebov a failli ramener le trophée à la maison pour le pays hôte, alors qu'elle atteignait la finale et remportait le premier set avant que Karman Thandi ne se rallie pour une victoire en trois sets.

Sebov a bouleversé la tête de série Moyuka Uchijima et la troisième tête de série Arianne Hartono en route vers la finale.

Marina Stakusic a également atteint les quarts de finale à Saguenay, après avoir surpris la sixième tête de série Emina Bektas lors d'un bris d'égalité au troisième set.

De retour sur terre battue en Europe, le Canadien Steven Diez a atteint la finale de l'événement M25 ITF à Gérone, en Espagne, s'inclinant face à Oriol Roca Batalla en deux sets. C'était la première finale du Canadien depuis février 2021.

Un autre événement ITF W60, le Tevlin Challenger, se déroule cette semaine à Toronto au Sobeys Stadium et met en vedette un important contingent de talents canadiens, dont le finaliste de Saguenay, Sebov.

L'entrée à l'événement est gratuite toute la semaine.

Trois des membres de l'équipe canadienne de la Coupe Davis participent à un événement ATP Challenger cette semaine, avec Vasek Pospisil, Alexis Galarneau et Gabriel Diallo tous en action à Las Vegas.

Vous pouvez suivre les Canadiens en action chaque semaine ici.





Cliquez ici pour voir l'article original