Rencontre Tennis

Monday Digest: Świątek brille sous le soleil du désert avec la victoire d’Indian Wells

Monday Digest: Świątek brille sous le soleil du désert avec la victoire d’Indian Wells


La perfection. Tout le monde y aspire, mais très peu y parviennent.

(Et ce n'est pas grave, vous n'avez pas besoin d'être parfait tout le temps).

À Indian Wells, deux anciens champions de Roland-Garros cherchaient à conserver des séquences parfaites lors de la finale dimanche, mais un seul a réussi.

Nous sommes déjà à mi-chemin du Sunshine Double avec Miami au coin de la rue, mais avant que les visites ne se déplacent d'une côte à l'autre, voici ce que vous devez savoir.

Au cas où vous l'auriez manqué: Iga continue de rouler, Fritz étourdit Rafa

Quand Iga Świątek s'est frayé un chemin vers le titre de Roland-Garros en 2020 et l'a suivi avec une victoire WTA 1000 sur terre battue à Rome en 2021, jamais autant qu'atteindre un Grand Chelem ou un quart de finale WTA 1000 hors de la terre dans son premier trois ans en tournée après ses débuts en 2019, il serait compréhensible que le jeune Polonais soit un spécialiste de la terre battue.

10 semaines en 2022 et elle a rapidement mis cela au lit.

À travers deux événements WTA 1000 cette année, tous deux sur des terrains durs, Świątek est invaincue à ce niveau, confirmant sa victoire de février à Doha avec un deuxième titre consécutif de niveau 1000 à Indian Wells.

La joueuse de 20 ans n'y est pas parvenue facilement, ayant dû revenir après avoir perdu le premier set de chacun de ses trois premiers matches. Mais une fois qu'elle a retrouvé sa forme, elle a été impossible à arrêter, battant Madison Keys (ne perdant qu'un match), Simona Halep et Maria Sakkari toutes en deux sets pour lui remettre le trophée du BNP Paribas Open.

Sa victoire 6-4, 6-1 sur Sakkari dans le match pour le titre était sa cinquième victoire consécutive en finale. Świątek a perdu sa première finale en carrière à Lugano en 2019 et en a depuis remporté cinq de suite, toutes en deux sets. Les cinq matchs perdus par la Polonaise lors de la finale d'Indian Wells sont à égalité pour le plus de matchs qu'elle a perdus en finale au cours de cette période.

L'idole de Świątek, Rafael Nadal, recherchait également un peu de perfection, essayant de maintenir son départ invaincu au classement général jusqu'en 2022 alors qu'il entrait dans l'événement 15-0 cette saison.

Comme Świątek, Nadal a vécu dangereusement tout au long de la semaine, ayant besoin de trois sets pour battre Sebastian Korda au deuxième tour avant de survivre à des batailles étroites en trois sets avec Nick Kyrgios et son protégé Carlos Alcaraz dans une demi-finale de choc générationnel juste pour atteindre le match pour le titre.

Après avoir porté son meilleur départ en carrière à 20-0, Nadal a finalement subi sa première défaite de l'année en finale, où il a été contrarié par l'Américain Taylor Fritz en deux sets.

Le titre à Indian Wells n'est que le deuxième de la carrière de Fritz et de loin le plus important, avec sa seule autre victoire à l'événement 250 à Eastbourne en 2019. Il est également le premier Américain à remporter le titre en simple à Indian Wells depuis Andre Agassi a battu Pete Sampras en 2001.

En simple, ce n'était pas la meilleure semaine pour les Canadiens. Leylah Annie Fernandez était la dernière debout, atteignant les huitièmes de finale pour la deuxième année consécutive où elle a perdu en deux sets serrés contre la championne en titre Paula Badosa.

Denis Shapovalov s'est retiré au troisième tour, s'inclinant face à Reilly Opelka, tandis que Félix Auger-Aliassime n'est jamais entré dans le tableau, perdant son match d'ouverture face à Botic van de Zandschulp.

Cependant, il y avait de quoi se réjouir dans le double féminin alors que Fernandez et Gabriela Dabrowski sont arrivées à une ronde de la mise en place d'une finale All-Canadian.

Les deux femmes ont atteint les demi-finales du double féminin avec leurs partenaires respectifs, Fernandez et Alize Cornet, Dabrowski avec sa partenaire régulière de 2022 Giuliana Olmos.

Hélas, aucune des deux paires n'a pu se qualifier pour le match pour le titre. Dabrowski et Olmos se sont rapprochés, tombant dans un match décisif contre Asian Muhammad et Ena Shibahara, septièmes têtes de série, tandis que Fernandez et Cornet ont perdu en deux sets face aux éventuels champions Yifan Xu et Zhaoxuan Yang.

Que regarder : Faites-en deux à Miami

La deuxième partie du Sunshine Doubles commence cette semaine avec l'Open de Miami.

Świątek cherchera à devenir la première femme depuis Victoria Azarenka en 2016 à remporter Indian Wells et Miami consécutivement au cours de la même saison et la première femme à remporter les trois premiers tournois WTA 1000 (ou équivalent) de la saison depuis le niveau a été créé en 1990.

Bien qu'elle ait devancé Aryna Sabalenka dans le classement jusqu'à un sommet en carrière de n ° 2, la Polonaise sera classée deuxième derrière Sabalenka, car les classements ont été effectués avant la mise à jour du classement d'aujourd'hui.

Aucune des finalistes féminines de 2021 ne concourra en 2022. La double championne en titre et numéro un mondiale Ashleigh Barty et la finaliste de 2021 Bianca Andreescu passent toutes deux l'événement.

Au total, huit du Top 10 féminin sont en compétition, les absentes étant Barty et Barbora Krejcikova.

Fernandez est la seule Canadienne à accéder directement au tableau principal, tête de série 18e. Après un laissez-passer, elle ouvrira son tournoi contre une adversaire tchèque, soit Karolina Muchova ou Tereza Martincova.

Le troisième tour verra probablement Fernandez avoir un match revanche de sa course à l'US Open 2021, car elle pourrait affronter soit 13e la tête de série Angelique Kerber ou Naomi Osaka, toutes deux battues par la Canadienne à New York.

Au quatrième tour, Fernandez pourrait rencontrer la troisième tête de série Anett Kontaveit.

Rebecca Marino pourrait rejoindre Fernandez dans le tableau principal si elle réussit les qualifications.

Le tirage au sort masculin est bien plus fort que le peloton épuisé qui s'est présenté en 2021, bien qu'il y ait encore des absences notables, y compris le meilleur joueur en 2022 Nadal, qui prend un peu de repos avant la saison sur terre battue, et le n ° 1 mondial nouvellement remonté. Novak Djokovic en raison des restrictions liées au COVID-19.

En conséquence, Daniil Medvedev sera à nouveau la tête de série cette semaine. Hubert Hurkacz est le champion en titre et huitième tête de série. Le champion d'Indian Wells Fritz est tête de série 11e.

Deux Canadiens, Auger-Aliassime et Shapovalov, sont les têtes de série. En raison des absences de Nadal et Djokovic, Auger-Aliassime sera l'une des huit têtes de série lors d'un événement Masters 1000 pour la première fois cette semaine, septième tête de série.

En tant que têtes de série, les deux hommes ont des laissez-passer au premier tour. Shapovalov a un match nul brutal, car il pourrait ouvrir contre Lloyd Harris, qui l'a battu deux fois en 2021. Le premier adversaire du Canadien pourrait être Dan Evans, qui a remporté leur rencontre plus tôt cette année à la Coupe ATP. Il est dans la même section que le champion en titre Hurkacz et dans le même quart que la tête de série Medvedev.

Le tirage au sort d'Auger-Aliassime est un peu meilleur, car il ouvrira soit contre un qualifié, soit contre Miomir Kecmanovic. Son premier adversaire potentiel tête de série est Albert Ramos-Vinolas, n ° 32, mais un rendez-vous avec le champion d'Indian Wells Fritz se profile en huitièmes de finale. L'adversaire potentiel du n ° 1 canadien en quart de finale est Stefanos Tsitsipas, bien que le Grec devra faire face avec l'Alcaraz en forme pour se qualifier pour les huit derniers.

Les deux hommes canadiens sont dans la première moitié du tableau, ce qui signifie qu'ils pourraient potentiellement se rencontrer en demi-finale.

Vasek Pospisil cherchera à faire des trois hommes canadiens dans le tableau principal alors qu'il participe aux qualifications.

En double, Dabrowski et Olmos chercheront à aller plus loin qu'il y a un an à Miami, où ils ont atteint les demi-finales. L'année dernière, ils n'étaient pas classés, cette fois ils sont n ° 6.

Sous le radar:

La semaine dernière a été relativement calme pour les Canadiens sur le circuit Challenger et les circuits ITF.

L'action reprend cette semaine avec trois membres de l'équipe canadienne de la Coupe Davis qui participent à trois épreuves ATP Challenger différentes.

Alexis Galarneau et Brayden Schnur sont en Europe en compétition respectivement en France et en Suisse, tandis que Steven Diez est engagé dans une épreuve en Bolivie.

Vous pouvez suivre les Canadiens en action chaque semaine ici.





Cliquez ici pour voir l'article original