Rencontre Tennis

Monday Digest: Mboko brille alors que les Canadiens dominent à Saskatoon

Monday Digest: Mboko brille alors que les Canadiens dominent à Saskatoon


Les amateurs de tennis de la Saskatchewan ont eu un avant-goût de l'avenir du tennis canadien la semaine dernière, et l'avenir est prometteur.

Les favoris locaux ont fait le ménage la semaine dernière, dont un jeune Canadien qui a fait une percée spectaculaire.

Préparez-vous Canada, il y a plus d'étoiles à venir. Voici ce que vous devez savoir.

Au cas où vous l'auriez manqué : les Canadiens dominent à Saskatoon

Retenez le nom : Victoria Mboko.

À seulement 15 ans, la Canadienne a remporté son premier titre professionnel ce week-end, le faisant de manière totalement dominante à domicile au Challenger de Saskatoon.

Au début, cela semblait être un long coup pour Mboko de faire des vagues lors de l'événement alors qu'elle était tirée au sort contre la tête de série Valentini Grammatikopoulou, puis perdait le premier set du match du premier tour dans un bris d'égalité.

De là, les vannes se sont ouvertes et Mboko était imparable.

Elle a remporté ses 10 sets suivants d'affilée, ne perdant qu'une seule fois plus de trois jeux dans un set. Elle n'a perdu que quatre autres matchs contre Grammatikopoulou alors qu'elle terminait la surprise. Ensuite, elle n'a perdu que cinq matchs lors de chacun de ses deux matchs suivants contre ses compatriotes Kayla Cross et Stacey Fung.

En demi-finale et en finale, contre une paire d'adversaires américains, Mboko n'a perdu que six matchs au total au cours des deux matches, couronnant sa course avec une décimation 6-2, 6-0 de Madison Sieg en finale. Le premier titre de la carrière de la joueuse de 15 ans survient lors de sa deuxième finale ITF.

Mboko n'était pas le seul Canadien à avoir fait une percée à Saskatoon, alors que Cross et sa compatriote canadienne Marina Stakusic ont remporté le titre en double. C'était un premier titre professionnel pour les deux femmes.

Ils ont également été dominants dans leur course au titre, ouvrant l'événement avec un bouleversement des deuxièmes têtes de série et n'ont perdu qu'un seul set sur le chemin du titre. Cross et Stakusic n'ont que 17 ans.

Kayla Cross et Marina Stakusic se cognent les poings
Kayla Cross (à gauche) et Marina Stakusic. Photo : Kimberly Hartwig

Sur l'ATP Tour, Casper Ruud est revenu dans le cercle des vainqueurs, mettant fin à la série de victoires de Matteo Berrettini en finale du Swiss Open à Gstaad pour défendre son titre.

Berrettini n'avait pas perdu de match depuis mars, bien qu'il ait raté tout le swing sur terre battue avec une blessure et raté Wimbledon avec COVID-19. La victoire à Gstaad est la première de Ruud dans le swing de juillet sur terre battue, après avoir remporté trois titres au cours de cette période l'année dernière.

Dominic Thiem semble retrouver une partie de son ancienne forme à Gstaad après un long chemin de retour de blessure, atteignant sa première demi-finale depuis l'Open de Madrid 2021, bouleversant la septième tête de série Hugo Gaston au premier tour et le suivant avec une paire de set droit gagne avant de tomber face à Berrettini en demi-finale.

Lorenzo Musetti a remporté son premier titre en carrière de manière spectaculaire lors de l'événement ATP 500 à Hambourg, bouleversant Carlos Alcaraz dans une finale en trois sets.

L'incroyable course de Bernarda Pera sur la terre battue estivale s'est poursuivie à Hambourg alors qu'elle décrochait son deuxième titre en carrière sans perdre un set une semaine après avoir remporté son premier titre, clôturant la course avec une surprise de la n ° 2 mondiale Anett Kontaveit en finale.

En incluant les qualifications il y a deux semaines à Budapest, Pera a remporté 12 matchs consécutifs et deux titres, le tout sans perdre un set.

Lors de l'autre événement WTA 250 à Parlermo, Irina-Camelia Begu a remporté son cinquième titre en simple en carrière, son premier depuis 2017.

À regarder : au revoir l'argile, bonjour les courts en dur

L'ATP Tour fait ses adieux à la terre battue cette semaine avec deux événements de 250 sur terre battue à Kitzbuhel, en Autriche et à Umag, en Croatie.

Casper Ruud ne défendra pas son titre à Kitzbuhel, donc Roberto Bautista Agut sera le joueur le mieux classé du tirage au sort. Dominic Thiem participera également à l'événement sur son sol natal.

Carlos Alcaraz cherchera à rebondir à Umag, où il a remporté le titre l'an dernier, après sa défaite en finale la semaine dernière. Il est la tête de série et est rejoint par son compatriote Jannik Sinner et son conquérant de Hambourg Lorenzo Musetti.

La saison estivale sur terrains durs démarre également cette semaine à Atlanta. Reilly Opelka est la tête de série. John Isner est la deuxième tête de série et champion en titre, ayant remporté six des huit derniers titres à l'Open d'Atlanta.

13 des 28 joueurs du tirage d'Atlanta sont américains.

Chez les femmes, la saison sur terrain dur commence à Prague, avec Anett Kontaveit et Barbora Krejcikova en tête du peloton.

Iga Świątek cherchera à retrouver le chemin de la victoire à domicile cette semaine lorsqu'elle reviendra à l'action dans sa ville natale de Varsovie. La n ° 1 mondiale vient de subir sa première défaite depuis février après avoir été bouleversée au troisième tour de Wimbledon pour mettre fin à sa séquence de 37 victoires consécutives. Elle est invaincue sur terre battue, la surface sur laquelle elle évolue cette semaine, en 2022.

Świątek est le seul joueur du Top 40 en compétition à Varsovie.

Il n'y a pas de Canadiens en compétition sur les circuits ATP ou WTA cette semaine.

Sous le radar : des Canadiens constants

Au-delà de Mboko, Cross et Stakusic qui ont volé la vedette à Saskatoon, ce fut une très bonne semaine pour les Canadiens sur le circuit ITF.

Restant en Saskatchewan, Stacey Fung, Teah Chavez et Stakusic ont tous fait les quarts de finale en simple de l'événement que Mboko finirait par gagner.

Lors de l'événement W60 à Evansville, Katherine Sebov et Carol Zhao ont toutes deux atteint les quarts de finale.

Vanessa Wong a connu une semaine solide lors de l'événement W15 à Cancun, atteignant les demi-finales du simple et remportant le titre du double avec son partenaire japonais Hikaru Sato.

Chez les hommes, Justin Boulais a atteint la finale du double, également avec un partenaire japonais, lors de l'événement M25 à Champaign, Illinois.

Le niveau de compétition sur le sol canadien s'intensifie cette semaine avec un événement ATP Challenger à Winnipeg.

Il y a cinq Canadiens dans le tableau principal. Vasek Pospisil est la troisième tête de série et est rejoint par Gabriel Diallo, Liam Draxl, Alexis Galarneau et Jaden Weekes, qui affronte la tête de série Liam Broady au premier tour.

Trois autres Canadiens sont encore en vie dans les qualifications.

Vous pouvez suivre les Canadiens en action chaque semaine ici.





Cliquez ici pour voir l'article original

Inscription Gratuite

A lire aussi :