Rencontre Tennis

Monday Digest: Les hommes canadiens cherchent à suivre l’exemple d’Andreescu à Madrid

Monday Digest: Les hommes canadiens cherchent à suivre l’exemple d’Andreescu à Madrid


Le court en terre battue Bianca n'est pas quelque chose que les amateurs de tennis canadiens ont eu l'occasion de voir. Après tout, en 2022, elle n'avait disputé que quatre matchs en surface sur le circuit WTA au cours de sa carrière.

Mais cela valait la peine d'attendre car la star canadienne l'illumine cette semaine à l'Open de Madrid. Et elle a placé la barre haute pour ses homologues masculins qui se dirigent vers la capitale espagnole.

Voici ce que vous devez savoir.

Au cas où vous l'auriez manqué: Andreescu Ascendant

Même si les hommes avaient commencé leur tableau principal à Madrid la semaine dernière, Bianca Andreescu aurait probablement encore été parmi les plus grandes histoires de la semaine.

La championne de l'US Open 2019 se remet rapidement en forme lors de sa deuxième épreuve après une mise à pied de sept mois, atteignant les huitièmes de finale de l'Open de Madrid de manière impressionnante.

Tout d'abord, elle a remporté une victoire difficile lors de son match d'ouverture contre Alison Riske. Ensuite, elle a considérablement amélioré son jeu au deuxième tour en éliminant la sixième tête de série et la finaliste de l'Open d'Australie de cette année, Danielle Collins, avec la perte de seulement deux matchs.

Andreescu a déjà établi un sommet en carrière pour les victoires sur terre battue en une saison sur le circuit WTA. Elle affrontera une troisième Américaine consécutive, Jessica Pegula, au troisième tour.

Le tournoi tumultueux de Leylah Annie Fernandez a pris fin au deuxième tour, où elle a perdu en deux sets serrés face à Jil Teichmann. Le tirage au sort de Fernandez a changé à la dernière minute lorsqu'elle a été propulsée en tête du tableau en remplacement de la n ° 1 mondiale Iga Świątek.

Cependant, Fernandez a remporté une victoire en double lors de son match d'ouverture avec Katerina Siniaokva, bien qu'elles aient perdu au deuxième tour.

L'épreuve féminine de Madrid a été imprévisible dans l'ensemble. Entre les bouleversements et les abandons, seules sept des 16 femmes à avoir atteint le troisième tour ont été têtes de série et un seul membre du Top 10, Ons Jabeur, est toujours dans le tournoi.

Ce fut un bon tournoi pour certains des jeunes canons, car les grands noms restants dans le tirage au sort incluent Andreescu, Emma Raducanu et Coco Gauff.

Avec Fernandez, Gabriela Dabrowski s'est qualifiée pour le deuxième tour du double avec une victoire en trois sets. Elle et sa partenaire Giuliana Olmos sont les deuxièmes têtes de série à Madrid.

Félix frustré

Alors qu'Andreescu ramène des souvenirs de 2019, Félix Auger-Aliassime aspire probablement à un peu de ce mojo.

Cette année-là, il a fait une paire de finales sur terre battue. En 2022, il peine à décrocher des victoires de match en surface.

La semaine dernière à l'Open d'Estoril, Auger-Aliassime a atteint les quarts de finale, ce qui n'a nécessité qu'une seule victoire car il était la tête de série numéro un et a eu un laissez-passer au premier tour, où il a été battu haut la main par Sebastian Korda 6-2, 6-2. .

Même dans sa victoire, il a eu du mal, abandonnant le premier set 6-1 à Carlos Taberner avant de se rallier pour gagner en trois sets.

Un Sebastian différent, l'Argentin de 21 ans Sebastian Baez, a ensuite remporté le titre à Estoril, le premier de sa carrière, en battant Frances Tiafoe en finale.

Baez était l'un des deux joueurs à remporter son premier titre en carrière la semaine dernière, alors que Holger Rune a remporté son premier trophée au niveau de la tournée à Munich après que Botic van de Zandschulp se soit retiré en finale.

Les deux finalistes ont été responsables des deux plus gros bouleversements de l'événement, alors que Rune a battu la tête de série et favori local Alexander Zverev, tandis que van de Zandschulp a battu Casper Ruud. Aucune des deux têtes de série, toutes deux du Top 10, n'a remporté de match à Munich.

Ce que vous regardez : faites de la place aux garçons

Après avoir eu l'attention toute seule la semaine dernière, les femmes devront partager la vedette cette semaine alors que le tirage au sort masculin débute à Madrid.

Denis Shapovalov revient sur le circuit après n'avoir pas joué du tout sur terre battue en avril. Il dispute son premier match depuis Miami, et le premier sur terre battue en 2022, lundi contre Ugo Humbert et affronterait un ancien grand vainqueur, soit Dominic Thiem, soit Andy Murray au deuxième tour.

Il pourrait rencontrer le numéro un mondial Novak Djokovic au troisième tour. Shapovalov a atteint les demi-finales lors de ses débuts à Madrid en 2018, mais est allé 1-2 depuis.

En tant que huitième tête de série, Auger-Aliassime obtiendra un laissez-passer au premier tour et ouvrira sa campagne contre le finaliste d'Estoril Tiafoe, qu'Auger-Aliassime a battu à Barcelone le mois dernier, ou Christian Garin.

Son premier adversaire tête de série pourrait être le numéro 10 Jannik Sinner au troisième tour. Auger-Aliassime est dans le même quart que Zverev, qui est le tenant du titre.

Le match encerclé sur le calendrier de tout le monde est un affrontement générationnel potentiel entièrement espagnol en quart de finale entre le roi de la terre battue Rafael Nadal et son héritier présumé Carlos Alcaraz.

Nadal revient sur le circuit après avoir raté Miami, Monte Carlo et Barcelone avec une fracture de stress à la côte. Sa dernière victoire en match a eu lieu lors des demi-finales d'Indian Wells contre Alcaraz. Le vainqueur de ce match pourrait rencontrer Djokovic en demi-finale

L'épreuve féminine se terminera plus tôt dans la semaine.

Andreescu cherchera à ajouter un autre Américain à sa liste de victimes au troisième tour contre Pegula. Une victoire entraînerait un affrontement en quart de finale avec Daria Kasatkina ou Sara Sorribes Tormo. Raducanu est un adversaire potentiel en demi-finale et le joueur le mieux classé restant dans la première moitié du tableau avec le Canadien.

Jabeur, qui s'est qualifié pour les quarts de finale plus tôt lundi matin, est le joueur le mieux classé restant dans le tirage au sort. Elle affrontera Gauff ou Simona Halep en quart de finale.

Sous le radar:

Pour la deuxième semaine consécutive, Steven Diez a atteint les quarts de finale d'un événement ATP Challenger au Mexique.

La Canadienne Mia Kupres, âgée de 18 ans, a atteint les quarts de finale d'un événement ITF en Turquie, où elle a perdu contre l'éventuelle championne Ksenia Laskutova.

Liam Draxl a connu une bonne semaine à l'événement ITF à Vero Beach, en Floride, atteignant les demi-finales du simple où il a perdu contre l'éventuel champion Sekou Bangoura. Il est allé encore plus loin en double, atteignant la finale avec son partenaire Millen Hurrion.

Le grand événement à surveiller cette semaine est l'événement WTA 125 à Saint Malo, en France, où Rebecca Marino est en compétition.

Vous pouvez suivre les Canadiens en action chaque semaine ici.





Cliquez ici pour voir l'article original