Rencontre Tennis

Monday Digest: Les Canadiens mènent l’engouement pour le retour d’Indian Wells

Monday Digest: Les Canadiens mènent l’engouement pour le retour d’Indian Wells


La beauté du sport est que tant qu'il y a du temps sur l'horloge, ou dans le cas des points de tennis à jouer, il y a toujours une chance pour un bon retour.

Aucune avance n'était sacrée cette semaine à l'Open BNP Paribas d'Indian Wells, surtout quand votre adversaire était canadien.

Voici ce que vous devez savoir.

Au cas où vous l'auriez manqué : la folie de Coachella

Si vous aimez les retours en arrière, les bouleversements et les résultats généralement imprévisibles, vous avez dû aimer la première semaine de l'Open BNP Paribas.

Indian Wells a vu un certain nombre de retours spectaculaires au cours des premiers jours de l'événement Masters / WTA 1000, y compris de la part de quelques Canadiens alors que Denis Shapovalov et Leylah Fernandez se sont ralliés après un set down pour remporter leurs matchs d'ouverture respectifs.

Shapovalov a surmonté un départ lent pour battre Alejandro Davidovich Fokina, mais le retour de Fernandez a été particulièrement spectaculaire puisqu'elle a sauvé quatre balles de match, dont trois d'affilée alors qu'Amanda Anisiomva a servi à 5-4, 40-0 dans le deuxième set, avant que son adversaire ne se retire. après que le Canadien ait remporté le bris d'égalité du deuxième set.

Félix Auger-Aliassime n'a pas été aussi chanceux, puisqu'il a été surpris lors de son match d'ouverture par Botic van de Zandschulp en trois sets.

Le champion de l'Open d'Australie Rafael Nadal remporte le prix du retour le plus spectaculaire de la semaine, car il a évité de justesse sa première défaite de 2022 malgré une double défaite à 2-5 dans le troisième set de son match d'ouverture contre Sebastian Korda. L'Américain a servi deux fois pour le match, mais Nadal l'a breaké les deux fois avant de remporter le set et le match dans un tie-break.

Suivant les traces de son idole, Iga Świątek a refusé de dire mourir lorsqu'elle était à la traîne, se ralliant deux fois après un set down pour atteindre le quatrième tour.

La Polonaise est la joueuse la mieux classée restante dans le tableau féminin après que les deux femmes aient détenu la première tête de série, d'abord Ashleigh Barty puis sa remplaçante Barbora Krejcikova, se sont retirées, puis la tête de série n ° 2 Aryna Sabalenka a été contrariée lors de son match d'ouverture par Jasmine Paolini .

Le tirage au sort féminin a été plein de bouleversements, y compris la tête de série n ° 7 Karolina Pliskova, la n ° 8 Garbine Muguruza, la n ° 9 Ons Jabeur, la n ° 12 Elina Svitolina, la en forme Jelena Ostapenko et la championne de l'US Open Emma Raducanu. à la hauteur de leurs graines et perdant avant le quatrième tour.

Du côté des hommes, la plus grande surprise est survenue dimanche soir alors que la troisième tête de série Alexander Zverev a été battue dans un bris d'égalité au troisième set par le favori local Tommy Paul.

Les Canadiennes ont connu une excellente première semaine en double, avec une fiche combinée de 5-0. Fernandez et Gabriella Dabrowski ont toutes deux atteint les quarts de finale féminins avec leurs partenaires respectifs, Denis Shapovalov a remporté son match d'ouverture avec Rohan Bopanna, bouleversant les huitièmes de finale au premier tour.

Fernandez et sa partenaire Alize Cornet ont bouleversé les deuxièmes têtes de série Sam Stosur et Shuai Zhang au premier tour.

À regarder : des champions couronnés dans le désert

Indian Wells continue cette semaine alors que le troisième tour se termine lundi, avec les deux joueurs canadiens restants en simple en action.

Shapovalov entame une répétition de son Open d'Australie en affrontant l'Américain Reilly Opelka, qu'il a également battu au troisième tour à Melbourne. Une victoire pourrait réserver un match revanche avec Nadal, qui a survécu au Canadien en cinq sets lors du premier Chelem de l'année.

Fernandez cherchera à trouver sa place contre l'Américaine Shelby Rogers. L'adolescente canadienne a sauvé des balles de match lors de ses deux derniers matchs remontant à la finale de Monterrey et est sur une séquence de six victoires consécutives.

Une victoire lundi pourrait déclencher une bataille en huitièmes de finale avec la championne en titre Paula Badosa. Anett Kontaveit est le joueur le mieux classé restant dans la moitié inférieure du tableau et est un adversaire potentiel en quart de finale pour Fernandez.

En double, Dabrowski et Fernandez pourraient potentiellement se rencontrer dans une finale entièrement canadienne s'ils remportaient chacun deux autres matchs. Dabrowski et Giuliana Olmos sont la deuxième équipe la mieux classée restante dans le tirage au sort, alors qu'il n'y a qu'une seule équipe tête de série potentiellement sur le chemin de Fernandez et Cornet.

Les deux paires affrontent des adversaires non classés dans les quarts.

Shapovalov et Bopanna affrontent une paire non classée au deuxième tour et pourraient rencontrer les troisièmes têtes de série Marcel Granollers et Horacio Zeballos en quart de finale. Ils sont dans la même moitié que les deuxièmes têtes de série Rajeev Ram et Joe Salisbury, ainsi que leurs ennemis Wesley Koolhof et Neal Skupski, qui ont battu Shapovalov et Bopanna deux fois en février.

Sous le radar : Rebecca continue de rouler

Une semaine après avoir remporté son premier titre ITF W60 depuis des années, Rebecca Marino a failli en remporter un autre, atteignant la finale à Irapuato où elle a échoué contre Zhu Lin.

Marino a déjà atteint trois finales en 2022, remportant un titre.

Brayden Schnur et Steven Diez, membres de l'équipe de la Coupe Davis, participeront tous deux à des épreuves ATP Challenger cette semaine en Italie et au Chili respectivement.

Vous pouvez suivre les Canadiens en action chaque semaine ici.





Cliquez ici pour voir l'article original

Inscription Gratuite

A lire aussi :