Rencontre Tennis

Monday Digest: Les Canadiens arrivent à l’Open d’Australie

Monday Digest: Les Canadiens arrivent à l’Open d’Australie


Il n'est pas nécessaire de remonter trop loin en arrière pour trouver une époque où un Canadien atteignant les quarts de finale d'un Grand Chelem était une rareté. Du côté des hommes, cela n'était pas arrivé à l'ère Open avant 2014.

Maintenant, ils deviennent communs. Cela ne le rend pas moins spécial.

Une paire d'hommes canadiens poursuivant leur ascension dans la hiérarchie de l'ATP a volé la vedette lors de la semaine d'ouverture du premier majeur de la saison, et maintenant ils en cherchent plus.

Voici ce que vous devez savoir.

Au cas où vous l'auriez manqué: les Canadiens continuent de monter à Melbourne

À Wimbledon l'an dernier, Félix Auger-Aliassime et Denis Shapovalov sont entrés dans l'histoire lorsqu'ils ont tous deux atteint les quarts de finale, la première fois de l'ère ouverte que deux hommes canadiens ont atteint les huit derniers en simple lors du même Chelem.

Ils l'ont encore fait cette semaine à l'Open d'Australie.

Après des départs lents qui les ont tous les deux vus passer de deux sets à un et gagner un quatre sets lors de leurs deux premiers tours, ils commencent à se mettre en forme.

Shapovalov a causé la plus grande surprise du tournoi au quatrième tour, non seulement en battant l'un des favoris du titre, mais en dominant absolument la troisième tête de série Alexander Zverev dans une raclée en deux sets.

Auger-Aliassime a été clinique lors de ses deux derniers matchs, organisant des masterclasses de service pour obtenir ses premières victoires en carrière contre Dan Evans et Marin Cilic.

Le Canada rejoint trois puissances du tennis, l'Italie, la France et les États-Unis, en tant que pays avec deux joueurs en quart de finale en simple (les deux tableaux combinés).

Malheureusement, les Canadiennes n'ont pas pu atteindre le même niveau que leurs homologues masculins, car Leylah Fernandez et Rebecca Marino ont toutes deux été battues au premier tour. Gabriela Dabrowski est tombée au deuxième tour du double féminin et au premier tour du mixte.

Il y a eu quelques histoires de bien-être à l'Open d'Australie, notamment des vétérans qui ont fait des percées.

La Française Alize Cornet a atteint son premier quart de finale du Grand Chelem, bouleversant trois têtes de série consécutives dont Garbine Muguruza et Simona Halep, dans son 63rd apparition dans une majeure. C'était de loin le plus grand nombre d'apparitions en Grand Chelem sans quart de finale par une femme en tournée.

Chez les hommes, c'est un autre représentant de la France qui a marqué les esprits, puisque le vétéran Gaël Monfils a profité d'un match nul qui s'est effondré autour de lui pour atteindre son premier quart de finale majeur depuis 2019 sans perdre un set.

Avant le tournoi, les têtes de série les plus élevées des deux tirages, Ashleigh Barty et Daniil Medvedev, étaient les grands favoris pour le titre et ont très peu changé au cours de la première semaine de l'Open d'Australie.

La n ° 1 mondiale féminine a atteint les quarts de finale sans perdre un set, tandis que le joueur masculin le mieux classé du tirage au sort s'est qualifié pour les huit derniers sans trop de problèmes, bien qu'il ait été poussé à plusieurs reprises.

Rafael Nadal reste également en lice pour prendre la tête de la course au titre en simple du Grand Chelem masculin. Il reste invaincu en 2022 et a atteint les quarts de finale à Melbourne en n'ayant perdu qu'un seul set.

À regarder : l'histoire en ligne

Ne cherchez pas maintenant, mais une finale entièrement canadienne à l'Open d'Australie est une réelle possibilité.

Tout d'abord, Shapovalov et Auger-Aliassime chercheront plus d'histoire en devenant la première paire d'hommes canadiens à atteindre les demi-finales du même Grand Chelem.

Deux des meilleurs joueurs du jeu se dressent sur leur chemin. Pour Shapovalov, il cherchera à retrouver une partie de cette magie de 2017 et à remporter une deuxième victoire sur Nadal, qui peut lui-même entrer dans l'histoire en remportant un record de 21st titre majeur en cas de victoire à Melbourne. L'Espagnol mène leur tête-à-tête 3-1, après avoir remporté trois matchs de suite depuis que Shapovalov a remporté sa première rencontre à Montréal.

Pour Auger-Aliassime, son chemin vers une percée majeure passe une fois de plus par Medvedev. Le numéro 2 mondial a battu le Canadien lors de la seule autre demi-finale du Grand Chelem d'Auger-Aliassime en septembre dernier à l'US Open. Pour se fâcher, Auger-Aliassime devra renverser un tête-à-tête 0-3 pour le deuxième tour consécutif.

S'ils avançaient, Shapovalov affronterait Matteo Berrettini ou Gael Monfils en demi-finale, tandis qu'Auger-Aliassime affronterait Jannik Sinner ou Stefanos Tsitsipas.

Du côté des femmes, Barty reste sur le rythme pour remporter son premier titre majeur à domicile, même si une paire de champions de Roland-Garros pourrait avoir son mot à dire à ce sujet. La n ° 1 mondiale joue Jessica Pegula en quarts et pourrait ensuite rencontrer Barbora Krejcikova en demi-finale, si le champion en titre de Roland Garros mettait fin à la course de Madison Keys.

Iga Świątek, championne de Roland-Garros 2020, est la tête de série la plus élevée restante dans la moitié inférieure. Elle affrontera Kaia Kanepi en quart de finale et rencontrera Cornet ou la 27e tête de série Danielle Collins dans les quatre derniers.

Sous le radar

La bonne performance du Canada à l'Open d'Australie n'appartient pas exclusivement au simple masculin.

Les juniors canadiens ont obtenu une fiche de 5-0 au premier tour de la compétition en simple. Kayla Cross, Victoria Mboko et Jaden Weeks disputent leurs matchs du deuxième tour lundi. Mia Kupres et Annabelle Xu ont toutes deux été éliminées au deuxième tour.

Victoria Mboko. Photo : Martin Sidorjak

Sur la tournée Challenger, Vasek Pospisil s'est incliné en quart de finale de l'événement à Forli, en Italie. Il participera à un autre Challenger cette semaine à Quimper, en France, où il est la cinquième tête de série.

Katherine Sebov a pris un bon départ en 2022, après son quart de finale il y a une semaine en atteignant la finale de l'événement ITF W25 à Monastir, en Tunisie. Elle a été battue en finale par Han Na-lae en deux sets. Elle cherchera à faire mieux cette semaine lors d'un autre événement dans la même ville.

Parmi les nombreux Canadiens qui participent au circuit ITF cette semaine, il y a un quatuor d'hommes en action lors d'un événement à Weston, en Floride.

Vous pouvez suivre les Canadiens en action chaque semaine ici.





Cliquez ici pour voir l'article original

Inscription Gratuite

A lire aussi :