Rencontre Tennis

Monday Digest: Les Canadiens à l’honneur tôt à Rome

Monday Digest: Les Canadiens à l’honneur tôt à Rome


Alors que la majeure partie du monde du tennis était obsédée par la nouvelle superstar de l'ATP, les Canadiennes ont connu une bonne semaine à l'Open de Madrid, dont une vétéran mettant la main sur un trophée.

Si ce que les Canadiens ont accompli est passé inaperçu à Madrid, ce ne sera probablement pas le cas à Rome, où une série de superproductions se profilent à l'horizon tôt dans le tirage au sort.

Voici ce que vous devez savoir.

Au cas où vous l'auriez manqué : Dabrowski victorieux à Madrid

Après avoir perdu des finales consécutives dans la capitale espagnole, Gabriela Dabrowski devait remporter une victoire.

À la troisième demande, elle l'a obtenu alors que la star canadienne du double et partenaire Giuliana Olmos, a remporté son premier titre WTA 1000 en duo avec une victoire palpitante lors de la finale de l'Open de Madrid.

Dabrowski et Olmos étaient la définition de l'embrayage dans la capitale espagnole, remportant des bris d'égalité dans trois de leurs quatre matches, y compris en finale contre les troisièmes têtes de série Desirae Krawczyk et Demi Schuurs, qu'ils ont battus 7-6, 5-7, 10-7. pour remporter le titre.

C'est le quatrième titre WTA 1000 de la carrière de Dabrowski, mais le premier sur terre battue.

En simple, c'était probablement déjà officiel, mais maintenant, il est indéniable que Carlos Alcaraz est arrivé.

L'Espagnol de 19 ans a remporté son deuxième Masters 1000 en 2022, à la dure en battant trois adversaires du Top 5 d'affilée pour remporter le titre. Dans le processus, il est devenu le premier joueur à battre Rafael Nadal et Novak Djokovic dos à dos sur terre battue, les devançant respectivement en quart de finale et en demi-finale, tous deux en trois sets.

En finale, il a fait exploser Alexander Zverev avec la perte de seulement quatre matchs. Avec cette victoire, il est maintenant n ° 6 mondial.

Du côté des femmes, c'était enfin l'heure d'Ons Jabeur alors que la vétéran tunisienne a percé pour le plus gros titre de sa carrière, juste son deuxième et le premier au-dessus du niveau 250.

La navigation n'a pas été facile pour Jabeur, qui a eu besoin de quelques trois sets pour mettre la main sur le trophée, y compris en finale face à Jessica Pegula, mais elle a su profiter à fond d'un match nul qui s'est effondré autour d'elle (au n°1). 8, était la tête de série la plus élevée et l'une des deux seules à atteindre les quarts de finale) et à remporter le titre.

Félix Auger-Aliassime a finalement réussi à retrouver une certaine forme la semaine dernière à Madrid, non seulement en remportant sa première victoire au niveau Masters 1000 en 2022, mais en se qualifiant pour les quarts de finale, ne perdant que six matchs lors de ses deux premiers matchs, dont un éruption de Jannik Sinner au troisième tour, en route vers les huit derniers, où il a perdu en deux sets serrés contre l'éventuel finaliste Zverev.

Le retour de Bianca Andreescu a fait un grand bond en avant, alors qu'elle s'est qualifiée pour les seize dernières avec quelques victoires impressionnantes, notamment sa défaite au deuxième tour de la finaliste de l'Open d'Australie, Danielle Collins. La Canadienne a éliminé la sixième tête de série 6-1, 6-1 pour sa première victoire dans le Top 10 depuis la finale de l'US Open 2019.

Sa course s'est terminée au troisième tour lorsqu'elle a été battue par l'éventuelle finaliste Pegula.

Denis Shapovalov et Leylah Annie Fernandez ont tous deux perdu leurs matchs du deuxième tour à Madrid contre Andy Murray et Jil Teichmann respectivement.

À surveiller : superproductions pour les Canadiens à Rome

C'est un revirement rapide cette semaine alors que le dernier événement de niveau 1000 du swing sur terre battue, et le dernier gros morceau de préparation pour Roland Garros, a lieu cette semaine à Rome.

Il y aura un contingent complet de Canadiens à l'Open d'Italie, avec Auger-Aliassime, Andreescu, Shapovalov et Fernandez tous en compétition. Cependant, le tirage au sort n'a pas été bon pour les Canadiens, en particulier pour les Canadiennes.

Andreescu sera à l'honneur au premier tour alors qu'elle figure dans le plus gros blockbuster du premier tour, affrontant sa compatriote championne de l'US Open Emma Raducanu. Si elle dérange le 10e tête de série, Andreescu rencontrera une Espagnole, soit Sara Sorribes Tormo, soit Nuria Parrizas Diaz, au deuxième tour. La cinquième tête de série Anett Kontaveit pourrait se profiler au troisième tour avant la numéro un mondiale Iga Świątek en quart de finale.

Le tirage au sort a été particulièrement cruel pour Fernandez, qui a été tiré au sort contre Anastasia Pavlyuchenkova, vice-championne de Roland Garros l'an dernier, au premier tour. Cependant, Fernandez a pu se défendre d'un set pour battre le 14e semez et avancez plus tôt le lundi.

Cela ne deviendra pas beaucoup plus facile pour la jeune Canadienne puisqu'elle affrontera désormais Daria Kasatkina au deuxième tour et pourrait obtenir la numéro 2 mondiale Paula Badosa au troisième tour.

Shapovalov a été le premier Canadien à courir à Rome, remportant son match du premier tour contre Lorenzo Sonego en trois sets lundi matin. Il rencontrera Nikoloz Basilashvili au deuxième tour.

Une revanche potentielle avec Rafael Nadal se profile au troisième tour. L'an dernier à Rome, Shapovalov et Nadal ont disputé l'un des meilleurs matchs de l'année à l'Open d'Italie, le Canadien détenant des balles de match avant de finalement tomber face au roi de la terre battue.

Auger-Aliassime cherchera à utiliser sa solide performance à Madrid comme tremplin vers des choses plus grandes et meilleures à la fin de la saison sur terre battue. Il va devoir porter cette bonne forme à Rome car il aura un match d'ouverture difficile contre le vice-champion de Monte Carlo Alejandro Davidovich Fokina.

Il pourrait alors avoir une chance de se venger au troisième tour contre Diego Schwartzman ou Miomir Kecmanovic, qui ont tous deux infligé des pertes aux Canadiens lors de son dérapage de mars-avril. Auger-Aliassime est dans le même quart que Djokovic et dans la même moitié que Nadal.

Le roi de la terre battue et la n ° 1 féminine sont les champions en titre. Nadal et Djokovic, qui se sont rencontrés en finale 2021, sont dans la même mi-temps et pourraient se rencontrer en demi-finale.

Sept des 10 meilleurs hommes s'affrontent à Rome. Le plus grand absent est le champion du monde Alcaraz, qui s'est retiré à la dernière minute pour se reposer après sa victoire à Madrid. Neuf du Top 10 féminin sont en compétition.

En double, Dabrowski cherchera à balayer les titres féminins sur terre battue WTA 1000 alors qu'elle et Giuliana Olmos chercheront à revenir à Rome. Olmos est le champion en titre, l'ayant remporté l'an dernier avec une autre Canadienne, Sharon Fichman.

La paire est classée deuxième et, après un laissez-passer, ouvrira contre Ekaterina Alexandrova et Anna Danilina.

Sous le radar:

Le thème de la défaite des Canadiens face aux finalistes éventuels s'est étendu à tous les circuits la semaine dernière, alors que Rebecca Marino a subi le même sort lors de l'événement WTA 125 à Saint-Malo.

Marino a bouleversé la sixième tête de série Anna Kalinskaya en trois sets au premier tour avant de tomber face à une autre Anna, Anna Blinkova, au deuxième tour. Blinkova a ensuite atteint la finale, où elle a perdu contre Beatriz Haddad Maia.

Lors de l'événement ITF W25 à Daytona Beach, Françoise Abanda a subi un sort similaire, seul son vainqueur a remporté le titre. Abanda a atteint les demi-finales avant de perdre face à l'éventuelle championne Katerina Scott.

La même chose est arrivée à la Canadienne Kayla Cross, âgée de 17 ans, alors qu'elle atteignait les quarts de finale d'un événement de l'ITF à Antalya, en Turquie, bouleversant la deuxième tête de série dans le processus, avant de perdre face à l'éventuelle championne.

Marino sera de retour cette semaine dans un autre événement WTA 125 à Karlsruhe, en Allemagne. Il y a aussi un événement ITF100 à La Bisbal d'Emporda, en Espagne, avec Carol Zhao, membre de l'équipe canadienne de la Coupe Billie Jean King.

Vous pouvez suivre les Canadiens en action chaque semaine ici.





Cliquez ici pour voir l'article original

Inscription Gratuite

A lire aussi :