Rencontre Tennis

Monday Digest : Le meilleur terrain du Canada à Glasgow pour la Coupe Billie Jean King

Monday Digest : Le meilleur terrain du Canada à Glasgow pour la Coupe Billie Jean King


Cela fait 34 ans que l'Équipe Canada présentée par Sobeys a affiché son meilleur résultat à la Coupe Billie Jean King, atteignant les demi-finales en 1988.

En 2022, ils pourraient avoir leur meilleure chance d'égaler ou même de mieux ce résultat.

Le Canada envoie ce qui pourrait être son équipe la plus forte jamais alignée dans l'histoire du pays à Glasgow pour la finale de la Coupe Billie Jean King cette semaine dans l'espoir de consolider le statut du Canada en tant que véritable puissance mondiale dans le sport.

Voici ce que vous devez savoir.

À surveiller : La Dream Team canadienne débarque à Glasgow

Cette semaine sera probablement la dernière fois en 2022 que les meilleures joueuses du monde s'affronteront, car les finales de la Coupe Billie Jean King mettront fin au plus haut niveau de compétition dans le football féminin.

Équipe Canada envoie l'équipe A à Glasgow dans l'espoir de remporter un premier titre. La formation comprend les cinq Canadiennes les mieux classées du circuit WTA.

Leylah Annie Fernandez, Bianca Andreescu et Rebecca Marino, toutes maintenant classées dans le Top 70 en simple, s'habilleront pour le Canada. La No. 6 mondiale de double Gabriela Dabrowski rejoint l'équipe pour ses 18 anse à égalité pour Équipe Canada. Pour compléter l'alignement, on retrouve la numéro 4 canadienne en simple, Carol Zhao.

Ce sera la première fois dans une compétition de la Coupe Billie Jean King que Bianca Andreescu et Leylah Annie Fernandez joueront pour le Canada lors du même événement. Andreescu a concouru pour la dernière fois pour le Canada en février 2019 et Fernandez a fait ses débuts deux mois plus tard.

2022 est la deuxième année du nouveau format de la Billie Jean King Cup, avec un tournoi à la ronde suivi d'une phase à élimination directe. 12 équipes s'affrontent lors des finales, réparties en quatre groupes de trois pays. La meilleure équipe de chaque groupe accède aux demi-finales.

Le Canada est dans le groupe A avec la Suisse et l'Italie. La Suisse possède la joueuse la mieux classée du groupe avec la 13e mondiale Belinda Bencic. Les Italiennes sont emmenées par la demi-finaliste de Roland-Garros Martina Trevisan.

Chaque rencontre se compose de deux matchs de simple et d'un match de double. Les joueurs n ° 2 en simple de chaque pays s'affronteraient, suivis des n ° 1, puis du match de double. La nation qui remporte au moins deux des trois matchs remporte l'égalité.

Sur la base du classement actuel, Fernandez affrontera Bencic (Fernandez mène en tête-à-tête 2-1) et Trevisan (Trevisan mène H2H 1-0). Andreescu sera le numéro 2 canadien et devrait affronter Jil Teichmann pour la Suisse (Andreescu mène 2-1) et Camila Giorgi pour l'Italie (Andreescu mène 1-0).

Cependant, toutes les nominations sont sujettes à changement.

Si le Canada sortait du groupe, il affronterait le vainqueur du groupe D, qui comprend la République tchèque, les États-Unis et une Pologne sans Iga Świątek, en demi-finale.

Le groupe B comprend l'Australie, la Slovaquie et la Belgique, tandis que le groupe C complète les choses avec l'Espagne, le Kazakhstan et la Grande-Bretagne.

Le Canada affrontera l'Italie le 10 novembre à 10h00 heure locale (5h00 HNE) et la Suisse le 11 novembre à 11h02 heure locale (6h02 HNE).

Sur le circuit ATP cette semaine, l'avenir du jeu est exposé lors des finales ATP NextGen à Milan.

Lorenzo Musetti est le joueur le mieux classé du tirage au sort et le favori à domicile. Il est rejoint par deux autres joueurs du Top 50, Jack Draper et Brandon Nakashima.

Jiri Lehecka, Chun-Hsin Tseng, Francesco Passaro, Dominic Stricker et Matteo Arnaldi complètent le peloton à Milan.

Les trois derniers vainqueurs des finales NextGen sont actuellement tous classés dans le Top 15 du circuit ATP, y compris le champion 2021 qui a remporté l'US Open 2022 et atteint le classement n ° 1, Carlos Alcaraz.

Au cas où vous l'auriez manqué: Félix tombe enfin alors que Rune se lève

Toutes les bonnes choses ont une fin, et ce fut le cas de Félix Auger-Aliassime la semaine dernière à Paris.

Après avoir remporté trois titres en trois semaines consécutives et avoir connu la plus longue séquence de victoires consécutives d'un Canadien à l'ère ouverte, la course d'Auger-Aliassime a finalement pris fin lors du dernier événement Masters 1000 de la saison la semaine dernière, mais pas avant qu'il ne vire de bord sur trois autres victoires pour porter sa séquence de victoires totales à 16 matchs et atteindre la deuxième demi-finale du Masters 1000 de sa carrière.

Il en a également fait assez pour se qualifier pour la finale de l'ATP pour la première fois de sa carrière et grimper à un nouveau classement en carrière de n ° 6.

Il semblait que la séquence chaude se terminerait par un bruit sourd lors de son match d'ouverture lorsque le Canadien a devancé Mikael Ymer par un set et une pause, mais Auger-Aliassime s'est rallié pour une victoire en trois sets.

Des victoires simples sur Gilles Simon, qui était responsable de la qualification d'Auger-Aliassime pour la finale de l'ATP en éliminant Taylor Fritz, et Frances Tiafoe a suivi avant que le Canadien ne tombe finalement en panne d'essence dans le dernier carré contre Holger Rune.

Rune a remporté le titre, complétant l'une des courses les plus choquantes de l'histoire du tennis. Il est devenu le premier joueur à remporter un titre de Masters 1000 en battant cinq des 10 meilleurs mondiaux sur le chemin de la victoire, après avoir battu Hubert Hurkacz, Andrey Rublev, Carlos Alcaraz, Auger-Aliassime puis le champion en titre Novak Djokovic en finale. Il a également battu le triple champion majeur Stan Wawrinka au premier tour.

Denis Shapovalov a perdu au deuxième tour face à Pablo Carreno Busta. La très attendue confrontation Shapovalov-Rafael Nadal au troisième tour n'a pas failli se produire car aucun des deux hommes n'a atteint les huitièmes de finale. Jouant dans son premier événement au niveau de la tournée depuis l'US Open, Nadal a perdu son premier match contre Tommy Paul en trois sets.

La finale de la WTA se terminera lundi, mais l'intérêt canadien a pris fin samedi alors que Gabriela Dabrowski et sa partenaire Giuliana Olmos ont été éliminées en phase de groupes.

Deuxièmes têtes de série, Dabrowski et Olmos ont affiché un dossier de 1-2, ce qui les a égalés à deux autres équipes de leur groupe, mais ils ont perdu sur un différentiel de sets qui a été le bris d'égalité.

En simple, Aryna Sabalenka affrontera Caroline Garcia pour le titre. Sabalenka a battu la n ° 1 mondiale Iga Świątek en demi-finale tandis que Garcia a battu Maria Sakkari. Świątek et Sakkari étaient allés 3-0 dans le tournoi à la ronde.

Sous le radar : préparation de la Coupe Davis à Calgary

Ce fut une semaine tranquille pour les Canadiens sur les tours inférieurs. Lors de l'événement WTA 125 à Midland, aux États-Unis, Katherine Sebov a réussi à se qualifier pour le tableau principal et à atteindre les quarts de finale.

Tous les regards seront tournés vers Calgary cette semaine pour l'événement Challenger Banque Nationale, qui met en vedette un important contingent de Canadiens, dont trois membres de l'équipe canadienne de la Coupe Davis.

Vasek Pospisil, Alexis Galarneau et Gabriel Diallo concourront tous à Calgary. Tous les trois ont également été nommés dans l'équipe canadienne pour la phase à élimination directe de la Coupe Davis plus tard en novembre.

Pospisil est la deuxième tête de série, tandis que Galarneau est la huitième tête de série.

Au total, il y a six hommes canadiens dans le tableau principal et un autre encore en vie dans les qualifications.

Calgary est un événement W60 sur le circuit ITF et présente également un important contingent de Canadiennes. Sept sont déjà dans le tableau principal tandis que quatre sont encore en vie en qualifications.

Vous pouvez suivre les Canadiens en action chaque semaine ici.





Cliquez ici pour voir l'article original

Inscription Gratuite

A lire aussi :