Rencontre Tennis

Monday Digest: Le Canada prêt à aller à la Billie Jean King Cup

Monday Digest: Le Canada prêt à aller à la Billie Jean King Cup


Retour en arrière un instant jusqu'en 2019, lorsque l'équipe canadienne de la Coupe Davis a choqué le monde et suscité l'enthousiasme en atteignant la finale lors de la première Finale de la Coupe Davis remaniée.

Cette semaine, ce pourrait être le tour des femmes.

La toute première finale de la Coupe Billie Jean King a lieu cette semaine et Équipe Canada présentée par Sobeys est prête à suivre les traces de ses homologues masculins et à offrir un spectacle avec les yeux du monde sur eux.

Voici ce que vous devez savoir :

Ce qu'il faut regarder : Going for Glory à la Billie Jean King Cup

Il y a quelques premières cette semaine à la grande compétition par équipes féminines.

Tout d'abord, il s'agit de la première édition du tournoi sous son nouveau nom, rendant hommage à la star féminine pionnière Billie Jean King.

Deuxièmement, il s'agit de la première année sous le nouveau format, suite au changement apporté par les hommes à la Coupe Davis en 2019. Plutôt que des matchs nuls tout au long de l'année, les 12 meilleures équipes descendent toutes à Prague pour un événement d'une semaine qui décidera quel pays règne en maître en 2021.

Le Canada fait partie des 12 équipes en compétition dans la capitale tchèque, mais aura les mains pleines dans un groupe très difficile. Les Canadiens ont ouvert le tournoi contre la France, championne en titre, et peuvent réserver leur place avec une victoire / auront un match à domicile gagnant-gagnant mardi contre la puissante équipe russe.

L'un des défis pour le Canada est qu'il manque ses deux meilleurs joueurs en simple. Après de longues saisons sur la tournée, Bianca Andreescu et Leylah Fernandez se sont retirées de l'événement. Au lieu de cela, Équipe Canada présentée par Sobeys est dirigée par Rebecca Marino, Françoise Abanda, Carol Zhao et Gabriela Dabrowski.

La plupart des équipes de la finale de la Coupe Billie Jean manquent leurs meilleures stars. Bien que 13 femmes du Top 20 soient éligibles pour jouer, seules quatre sont à Prague, dont une seule, Barbora Krejcikova de la République tchèque, fait partie du Top 10.

Les pays sont divisés en quatre groupes de trois et commencent par un tournoi à la ronde. Les vainqueurs de chaque groupe accèdent aux demi-finales, qui se joueront vendredi. La finale aura lieu samedi.

Photo : b

Il y a deux petits événements sur la tournée WTA cette semaine à Buenos Aires, en Argentine, et à Midland, dans le Michigan. La Canadienne Katherine Sebov est en qualification à Midland.

Dernière chance à Paris

A l'ombre de la Billie Jean King Cup cette semaine, c'est le dernier Masters 1000 de la saison pour les hommes au Rolex Paris Masters.

Un plateau bien rempli dans la capitale française, une rareté lors de l'épreuve de fin de saison des Masters, avec notamment le retour du n°1 mondial Novak Djokovic qui dispute sa première épreuve depuis l'US Open. Huit des 10 meilleurs seront en compétition lors de l'événement.

Comme c'est souvent le cas, l'objectif principal à Paris est moins de savoir qui remportera le trophée, mais plus de savoir qui garantira sa place aux finales ATP. Il reste deux places disponibles et six hommes qui pourraient les occuper d'ici la fin de la semaine, dont le Canadien Félix Auger-Aliassime.

Photo : atptour.com

Auger-Aliassime va avoir besoin d'une grosse performance, et d'un peu d'aide, s'il espère se qualifier à Paris. Il a actuellement 595 points de retard sur Jannik Sinner pour la huitième et dernière place, mais c'est vraiment 640 étant donné que Sinner a un laissez-passer, ce qui signifie que le Canadien doit remporter le titre pour dépasser l'Italien et se qualifier cette semaine.

Ce sera difficile car Auger-Aliassime pourrait rencontrer Andy Murray au deuxième tour, Hubert Hurkacz, un autre poursuivant turinois, au troisième et Stefanos Tsitsipas en quarts.

Au cas où vous l'auriez manqué: les frais de retard de Kontaveit portent leurs fruits, Sinner atteint le Top 10

En sortant de l'US Open, Anett Konteveit était loin d'être la conversation pour les joueurs qui pourraient se qualifier pour les finales WTA.

Mais l'Estonien avait d'autres idées, s'élançant pour décrocher la dernière place à Guadalajara, en terminant par une course au titre cette semaine en Transylvanie.

Avant sa dernière épreuve, seul un titre suffirait à Kontaveit pour se faufiler devant Ons Jabeur et revendiquer la dernière place en finale. Mais c'est exactement ce qu'elle a fait, remportant son troisième titre lors de ses cinq dernières épreuves, une séquence où elle est allée 19-1 avec un forfait donné, en faisant exploser le peloton en Roumanie.

Elle n'a pas perdu un set sur la voie du titre, battant la favorite Simona Halep en finale avec une défaite de seulement cinq matchs.

Kontaveit complète le peloton à Guadalajara, rejoignant les Espagnoles Garbine Muguruza et Paula Badosa qui ont toutes deux décroché leur place en début de semaine.

Du côté des hommes, la course à Turin s'accélère avec une place de moins disponible après que Matteo Berrettini a décroché la sienne malgré la défaite en quart de finale contre Carlos Alcaraz à Vienne.

Alexander Zverev a remporté ce titre, mettant fin à la course tueuse de géants de Frances Tiafoe en finale. L'Américain avait battu Tsitsipas, Diego Schwartzman et Sinner tous d'affilée après être entré dans le tableau principal en tant que qualification.

Malgré sa défaite en demi-finale, l'ascension rapide de Sinner au sommet a franchi une nouvelle étape puisqu'il en a fait assez pour entrer dans le Top 10 du classement pour la première fois de sa carrière à 20 ans. Il est également passé à la huitième et dernière place de qualification. pour Turin.

À Saint-Pétersbourg, les faibles espoirs de qualification de Denis Shapovalov pour les finales ATP se sont éteints lors d'une défaite en deux sets face à Jan-Lennard Struff en quarts de finale. Il saute Paris et se concentrera sur la défense de son titre à Stockholm la semaine prochaine.

Marin Cilic a remporté ce titre. Donna Vekic a remporté l'autre trophée chez les femmes avec une victoire au Courmayeur Ladies Open, son premier titre en quatre ans.

Sous le radar : Draxl double

Pour la deuxième semaine consécutive, le Canadien Liam Draxl s'est retrouvé dans une finale de double sur le circuit ITF et a mis la main sur le gros trophée cette semaine, battant les têtes de série avec son partenaire John McNally pour remporter le titre en double à Tallahassee.

Il s'agit de son deuxième titre en double en carrière, après avoir remporté l'épreuve ATP Challenger à Lexington en juillet.

Cette semaine, le Charlottesville Challenger regorge de contenu canadien, avec Vasek Pospisil, Peter Polansky et Brayden Schnur tous en compétition. L'événement a été joué pour la dernière fois en 2019, lorsque Pospisil a battu Schnur en finale.

Alexis Galarneau poursuit sa tournée sud-américaine avec un événement Challenger Guayaquil, Equateur.

Comme d'habitude, il y a un grand nombre de Canadiens qui participent aux circuits masculin et féminin de l'ITF cette semaine.

Vous pouvez suivre les Canadiens en action chaque semaine ici.





Cliquez ici pour voir l'article original