Rencontre Tennis

Monday Digest: Le Canada a un début de rêve jusqu’en 2022 avec une victoire en Coupe ATP

Monday Digest: Le Canada a un début de rêve jusqu’en 2022 avec une victoire en Coupe ATP


Comme s'il y avait le moindre doute, l'âge d'or du tennis canadien bat maintenant son plein.

Pour la première fois de l'histoire, le Canada a remporté une compétition de tennis par équipe professionnelle la semaine dernière avec une victoire spectaculaire à la Coupe ATP. Et compte tenu de l'âge des vedettes canadiennes, il pourrait très bien être le premier de plusieurs.

C'est déjà une saison de rêve pour le tennis canadien et ce n'est que la deuxième semaine de janvier.

Voici ce que vous devez savoir.

Au cas où vous l'auriez manqué : les rois de l'ATP

Coupe ATP

Lorsque le Canada a commencé la Coupe ATP en se faisant balayer par les États-Unis, puis en abandonnant le match d'ouverture en simple contre la Grande-Bretagne, cela semblait être une autre déception de la compétition par équipe pour le Grand Nord Blanc, qui était à une défaite d'être éliminé de l'événement.

Au lieu de cela, Équipe Canada a couru pour les âges, remportant huit des 11 matchs suivants pour battre quatre puissances du tennis, la Grande-Bretagne, l'Allemagne, la Russie et l'Espagne, tous d'affilée pour remporter la Coupe ATP, la toute première victoire du Canada à un grande compétition par équipe au niveau professionnel.

Denis Shapovalov et Félix Auger-Aliassime ont joué certains des meilleurs tennis de leur carrière pour mettre la main sur le trophée. Shapovalov, qui a démarré lentement alors qu'il se remettait d'une infection au COVID-19 juste avant l'événement, a obtenu une fiche de 3-1 en simple, tandis qu'Auger-Aliassime avait une fiche de 3-2. Surtout, ils ont fait équipe pour avoir une fiche de 2-1 en double, y compris des victoires critiques contre les Britanniques et en demi-finale contre les Russes.

Les deux hommes ont surmonté 1-4 désavantages face à face pour étourdir l'Allemagne dans un match de tournoi à la ronde, Shapovalov battant Jan-Lennard Struff et Auger-Aliassime battant l'adversaire le mieux classé de sa carrière dans le n°3 mondial Alexander Zverev.

Ils se sont échappés de peu en demi-finale contre la Russie, championne en titre, grâce à une victoire en trois sets contre Roman Safiullin par Shapovalov et une victoire décisive en double au tie-break.

En finale, le Canada a vengé sa défaite lors de sa seule finale de compétition par équipe précédente à la Coupe Davis 2019 en balayant l'Espagne avec deux victoires en simple en deux sets.

Les champions du chelem font le ménage

Cinq autres trophées ont été remis lors des tournées ATP et WTA en Australie la semaine dernière, dont trois ont été remportés par des champions du Grand Chelem.

Rafael Nadal a fait un autre retour pour les âges, participant à son premier événement depuis août et le remportant sans perdre un set, battant le finaliste pour la première fois Maxime Cressy à Melbourne. Comme Shapovalov, Nadal revenait également d'une infection au COVID-19 fin 2021.

Avec cette victoire, Nadal est devenu le premier homme à remporter au moins un titre en 19 années consécutives. Ce n'est que la deuxième fois de sa carrière qu'il remporte son premier titre lors de sa première épreuve de la saison.

À Adélaïde, la n°1 mondiale féminine Ashleigh Barty a rappelé à tout le monde pourquoi elle détenait la première place, sortant victorieuse du tirage au sort chargé de 500 pour remporter le titre, battant Elena Rybakina en finale.

Elle l'a fait à la dure aussi, revenant d'un set et d'une panne lors de son match d'ouverture contre Coco Gauff avant de battre les anciens grands vainqueurs consécutifs Sofia Kenin et Iga Świątek pour atteindre la finale.

La Canadienne Leylah Fernandez était en compétition à Adélaïde et a commencé sa saison avec une victoire en deux sets contre Ekaterina Alexandrova. Au deuxième tour, elle a été victime de ce tirage au sort et a été battue par Świątek en deux sets.

Fernandez a également atteint le deuxième tour du double avant de se retirer. Gabriela Dabrowski a perdu son premier match de double.

Simona Halep était la troisième ancienne championne majeure à mettre la main sur du matériel, remportant le Melbourne Summer Set 1. Elle a battu Veronika Kudermetova, qui avait reçu un laissez-passer en demi-finale lorsque Naomi Osaka s'est retirée, en finale.

Dans l'autre épreuve de Melbourne, Amanda Anisimova a remporté son deuxième titre en carrière. Le dernier trophée de la semaine a été remporté par Gaël Monfils, qui n'a pas perdu un set en route vers une victoire à Adélaïde, son 11e titre de carrière et le premier depuis février 2020.

Ce qu'il faut regarder : préparation finale de l'Open d'Australie

Sydney

Dabrowski est le seul Canadien en action cette semaine sur la meilleure tournée, concourant en double à la Sydney Tennis Classic avec Giuliana Olmos. Elle est tombée lors du dernier tour des qualifications en simple.

Malgré les forfaits de Barty et Świątek et la semaine précédant un tournoi majeur, le plateau à Sydney est toujours très solide et comprend cinq du Top 10 mondial : Barbora Krejcikova, Garbine Muguruza, Anett Kontaveit, Paula Badosa et Ons Jabeur.

Quatre autres champions majeurs se cachent également dans le tirage au sort: Petra Kvitova, Jelena Ostapenko, Sofia Kenin et Emma Raducanu, qui doit affronter Rybakina, vice-champion de Melbourne au premier tour.

Le tirage au sort masculin est assez calme. Aslan Karatsev est la tête de série et est rejoint par Nikoloz Basilashvili, Dan Evans et Reilly Opelka. Le finaliste de Melbourne, Cressy, cherchera à maintenir sa bonne forme avec une exemption spéciale (non, pas une exemption COVID).

Adélaïde

Le tirage au sort du deuxième événement à Adélaïde n'est pas aussi empilé que la semaine dernière, mais est toujours mené par la n°2 mondiale Aryna Sabalenka. Elina Svitolina était la deuxième tête de série, mais a perdu son match d'ouverture contre Madison Keys.

Gauff est la troisième tête de série et cherchera à profiter d'un bien meilleur tirage après avoir dû faire face à Barty au début du premier événement d'Adélaïde.

Gael Monfils cherchera à revenir deux fois de suite à Adélaïde, car il est à nouveau la tête de série cette semaine chez les hommes. Son champ de challengers comprend à nouveau Karen Khachanov, qu'il a battu en première finale, et Marin Cilic, ainsi que l'Américain John Isner, qui a participé à la Coupe ATP la semaine dernière.

Sous le radar : les qualifications pour l'Open d'Australie commencent

Alors que le tableau principal ne commence pas avant une semaine, les qualifications de l'Open d'Australie commencent avec une paire de Canadiens cherchant à se frayer un chemin dans le tableau principal.

Rebecca Marino a déjà fait le premier pas en remportant son premier match de qualification en deux sets. Elle a besoin de deux victoires supplémentaires pour entrer dans le tableau principal. Fraîchement vainqueur de la Coupe ATP, Brayden Schnur participe aux qualifications chez les hommes.

Vasek Pospisil entamera sa saison sur l'ATP Challenger Tour cette semaine lors d'un événement à Forli, en Italie.

Un certain nombre de Canadiens lancent leurs campagnes 2022 sur la tournée mondiale de l'ITF, y compris un trio de femmes en compétition à Vero Beach, en Floride.

Vous pouvez suivre les Canadiens en action chaque semaine ici.





Cliquez ici pour voir l'article original