Rencontre Tennis

Monday Digest: La Suisse gâche les grands espoirs du Canada à la Coupe Billie Jean King

Monday Digest: La Suisse gâche les grands espoirs du Canada à la Coupe Billie Jean King


L'avenir est prometteur pour le Canada en compétition internationale, et le meilleur reste à venir.

Mais malgré de grandes attentes à l'approche de la Coupe Billie Jean King la semaine dernière, les Canadiens devront attendre un peu plus longtemps pour atteindre le sommet de la montagne.

Une sortie prématurée à Glasgow a mis un terme soudain à la saison des Canadiennes dans la compétition de haut niveau. C'est maintenant au tour des hommes d'essayer de finir l'année en beauté.

Voici ce que vous devez savoir.

Au cas où vous l'auriez manqué : ce qui aurait pu être pour Équipe Canada

L'équipe représentant le Canada à la Coupe Billie Jean King la semaine dernière était probablement la formation la plus solide que le pays ait jamais présentée, avec deux vainqueurs du Grand Chelem et un finaliste majeur prêt à conquérir le monde.

Mais l'événement s'est terminé tôt dans la déception alors que l'équipe canadienne présentée par Sobeys a terminé deuxième du groupe A, pas assez pour atteindre les demi-finales.

Tout s'est joué lors de leur deuxième match contre la Suisse, où les Canadiens ont perdu les deux matchs en simple pour sceller leur sort. Même une victoire dominante en double ne pourrait pas les sauver.

C'est d'abord Bianca Andreescu qui a perdu contre Viktorija Golubic malgré la course du premier set, pour finalement tomber en trois. Dans le deuxième simple, Leylah Annie Fernandez a tenté de monter l'un de ses retours classiques contre Belinda Bencic, mais a manqué de justesse dans le deuxième set et a chuté en deux.

Une victoire éclatante en double de Fernandez et Gabriela Dabrowski a légèrement adouci le coup.

La Suisse a remporté la Billie Jean King Cup, battant l'Australie en finale, pour son premier titre lors de la plus prestigieuse épreuve féminine par équipe un an après avoir terminé deuxième.

Le Canada avait pris un départ fulgurant dans la compétition, balayant l'Italie lors de sa première rencontre en phase de groupes.

Andreescu a inversé le cours de son match d'ouverture en simple, se ralliant à partir du point de consigne à 2-5 dans le premier set pour remporter une victoire en deux sets.

À ce moment-là, le spectacle Fernandez a pris le relais alors que le plus jeune membre de l'équipe a remporté des victoires dans les deuxièmes simples et doubles avec la perte de seulement deux matchs dans les deux matchs, dont un double bagel dans son match de revanche contre Martina Trevisan, qui avait battu la Canadienne en quart de finale de Roland-Garros alors qu'elle souffrait d'une blessure au pied.

Fernandez a en fait passé moins de temps sur le terrain contre les Italiens qu'Andreescu malgré deux matchs contre celui du natif de Mississauga.

À la suite de la sortie du Canada en phase de groupes, ils devront passer par les qualifications pour atteindre la finale de 2023. Ils accueilleront la Belgique en avril.

La grande surprise de la finale de la Coupe Billie Jean King a été le pays hôte, la Grande-Bretagne, qui a atteint les demi-finales malgré l'une des listes les moins bien classées de l'événement. Leur joueuse n ° 1 en simple, Harriet Dart, a été classée n ° 98 au monde, faisant d'elle la deuxième n ° 1 nationale la plus basse de l'événement (seule Anna Karolina Schmiedlova de Slovaquie était inférieure au n ° 100).

Malgré le manque de puissance vedette, les Britanniques ont réussi à remporter le groupe C, ce groupe venant au dernier match du tournoi à la ronde contre l'Espagne, car les Britanniques avaient besoin d'un balayage 3-0 pour avancer, avant de tomber face aux Australiens en demi-finale.

Les finales ATP NextGen ont eu lieu la semaine dernière à Milan, Brandon Nakashima remportant le titre. Il est resté invaincu, couronnant la course avec une victoire sur Jiri Lehecka en finale.

Le favori local Lorenzo Musetti était le joueur le mieux classé, mais il est allé 1-2 en phase de groupes et ne s'est pas qualifié pour les demi-finales.

À regarder : Felix fait ses débuts aux finales de l'ATP

Seuls huit hommes restent sur le circuit ATP cette semaine alors que les meilleurs des meilleurs se battent lors des finales ATP à Turin.

Cela inclut Félix Auger-Aliassime, qui est devenu le premier Canadien à se qualifier pour l'événement depuis Milos Raonic en 2016. Il fait partie du groupe vert avec Rafael Nadal, Casper Ruud et Taylor Fritz.

Auger-Aliassime a en fait lancé sa campagne dimanche, tombant face à Casper Ruud en deux sets serrés.

Il affrontera Nadal mardi et Fritz jeudi. Les deux meilleurs joueurs de chaque groupe accèdent aux demi-finales.

Le groupe rouge comprend Stefanos Tsitsipas, Daniil Medvedev, Novak Djokovic et Andrey Rublev.

En plus du dernier trophée de l'année, le classement de fin d'année n°1 est à gagner à Turin.

Nadal, Tsitsipas et Carlos Alcaraz sont tous en lice pour la première place. Si Nadal remporte le titre, il terminera en tant que n ° 1 de fin d'année pour la sixième fois de sa carrière. Tsitsipas finirait à la première place s'il restait invaincu, remportant le titre avec un record de 3-0 en phase de groupes.

Si ni Nadal ni Tsitsipas n'atteignent leurs objectifs, Alcaraz, qui a sauté Turin en raison d'une blessure, terminera à la première place.

Sous le radar:

L'ATP Challenger Tour est passé par Calgary la semaine dernière, l'Allemand Dominik Koepfer remportant le titre.

Un trio d'hommes canadiens, les membres de l'équipe de la Coupe Davis Vasek Pospisil, Alexis Galarneau et Gabriel Diallo, ont tous atteint les quarts de finale, Diallo se qualifiant pour les demi-finales avant de perdre face à l'éventuel champion Koepfer.

Chez les femmes à Calgary, l'Américaine Robin Montgomery a remporté le titre ITF W60. Quatre Canadiennes sont sorties du premier tour, mais aucune n'a pu se qualifier pour les quarts de finale en simple.

Photo : Tennis Canada

Cependant, la jeune paire de Kayla Cross et Marina Stakusic a réussi à atteindre la finale du double, où elle a perdu contre les têtes de série Catherine Harrison et Sabrina Santamaria.

Un autre ATP Challenger se déroule cette semaine sur le sol canadien à Drummondville, au Québec, avec six hommes canadiens déjà dans le tableau principal et quatre autres encore en vie dans les qualifications. Il y a aussi cinq équipes d'étoiles canadiennes en double dans le tirage.

Drummondville servira de préparation finale pour Diallo, Pospisil et Galarneau, qui ont tous été choisis pour représenter le Canada la semaine suivante lors de la phase à élimination directe de la finale de la Coupe Davis à Malaga, en Espagne.

Vous pouvez suivre les Canadiens en action chaque semaine ici.





Cliquez ici pour voir l'article original