Rencontre Tennis

Monday Digest: Histoire de sources improbables à Indian Wells

Monday Digest: Histoire de sources improbables à Indian Wells


Si vous avez prédit avec succès les résultats finaux d'Indian Wells la semaine dernière, vous devriez vraiment envisager de devenir un météorologue car la planète entière pourrait bénéficier de votre clairvoyance. Utilisez ces compétences pour le bien de l'humanité !

L'Open BNP Paribas 2021 restera probablement dans les mémoires comme l'un des tournois les plus étranges et les plus étonnants de mémoire récente avec des bouleversements à gogo et une paire de champions que peu de gens auraient pu voir venir.

Au moins, les tournées se calment un peu cette semaine pour que tout le monde puisse récupérer et essayer de traiter ce qui vient de se passer. Voici ce que vous devez savoir cette semaine :

Au cas où vous l'auriez manqué : champions surprise à Indian Wells

Avec Novak Djokovic, Rafael Nadal, Roger Federer, Dominic Thiem et Juan Martin del Potro tous absents d'Indian Wells, il allait y avoir un nouveau champion à l'Open BNP Paribas.

Mais avec un peloton qui comprenait toujours Daniil Medvedev, Alexander Zverev, Stefanos Tsitsipas et Hubert Hurkacz, qui ont tous déjà remporté des titres en Masters 1000, le résultat final dans le désert californien a surpris à peu près tout le monde.

L'histoire a été écrite cette année à Indian Wells avant même que le trophée ne soit remis, car pour la première fois, les quatre demi-finalistes d'un Masters 1000 ont été classés en dehors du top 25.

Lorsque la poussière est retombée, c'est Cameron Norrie de Grande-Bretagne qui a remporté le plus gros titre de sa carrière avec une victoire de retour en trois sets contre Nikoloz Basilashvili.

Norrie a éliminé un Grigor Dimitrov renaissant en demi-finale, qui venait de subir des bouleversements consécutifs contre Medvedev et Hurkacz. Basilashvili a atteint sa plus grande finale de tous les temps en bouleversant Tsitsipas avant de dépasser Taylor Fritz, qui avait bouleversé Zverev.

À la suite de cette victoire, Norrie a grimpé de 10 places dans le classement pour la première fois dans le Top 20, atteignant un nouveau sommet en carrière de n ° 16.

Le tournoi féminin a également été sauvage, avec une seule tête de série du Top 10 atteignant les quarts de finale, la n ° 10 Angelique Kerber, et aucune n'atteignant les demi-finales.

Au final, ce sont les 21 têtes de série Paula Badosa qui ont mis la main sur le trophée, battant Victoria Azarenka dans une finale épique en trois sets où l'Espagnole a remporté deux tie-breaks, y compris dans le troisième set, pour remporter le titre.

Ce n'était que le deuxième titre de la carrière de Badosa, le premier étant revenu en mai. Elle a une fiche de 2-0 dans sa carrière en finale.

Un autre petit morceau d'histoire a été fait à Indian Wells, car avec sa course aux demi-finales, Ons Jabeur est entrée dans le Top 10, devenant ainsi le premier joueur arabe, homme ou femme, à le faire.

La défense du titre de Bianca Andreescu a pris fin au troisième tour aux mains d'Anett Kontaveit en forme. Une fois de plus, Leylah Fernandez a obtenu le meilleur résultat canadien en simple, atteignant le quatrième tour où elle a perdu un crève-cœur contre Shelby Rogers lors d'un bris d'égalité au troisième set.

Fernandez a également obtenu l'un des meilleurs résultats en double, atteignant les quarts de finale avec Coco Gauff. Denis Shapovalov l'a égalée chez les hommes, atteignant les huit derniers avec Rohan Bopanna.

Shapovalov a été éliminé en simple et en double par Aslan Karatsev.

À surveiller : les Russes arrivent

Moscou

Le grand événement cette semaine est la VTB Kremlin Cup à Moscou, un événement de niveau 500 sur les deux circuits. Les champs sont solides pour les hommes et les femmes, avec le pays hôte en tête.

Chez les hommes, les trois premières têtes de série sont toutes russes : Andrey Rublev, Karatsev et Karen Khachanov. Cela aurait été le top quatre si Daniil Medvedev ne s'était pas retiré à la dernière minute. Chez les femmes, Anastasia Pavlyuchenkova est la quatrième tête de série.

La joueuse à surveiller du côté féminin est la tête de série Aryna Sabalenka, qui fait son retour sur la tournée après son diagnostic de COVID-19 à Indian Wells. Du côté des femmes, Maria Sakkari et Garbine Muguruza sont également en compétition.

Dans d'autres actions ailleurs, la numéro 6 mondiale Elina Svitolina dirigera le peloton lors de l'événement WTA 250 à Tenerife, en Espagne. L'autre épreuve du circuit masculin est l'European Open à Anvers, en Belgique, dont le peloton est dirigé par Jannik Sinner et Diego Schwartzman.

Il n'y a aucun Canadien en action sur le circuit principal cette semaine sur les circuits ATP ou WTA.

Sous le radar:

Deux Canadiens ont atteint les finales de la tournée ITF la semaine dernière.

À l'Open de Rancho Santa Fe, Rebecca Marino a atteint la finale du double, tombant juste en deçà de 10-6 dans le super tie-break du troisième set.

Pendant ce temps, dans l'Ohio, Annabelle Xu a dirigé un contingent impressionnant de jeunes Canadiens et s'est frayé un chemin jusqu'à la finale, où elle a été battue en deux sets. Xu était l'un des quatre Canadiens en compétition, qui ont tous remporté leurs matchs du premier tour. Xu et Mia Kupres ont été responsables des deux plus gros bouleversements du tournoi, puisqu'ils ont éliminé les deux premières têtes de série au premier tour.

Même sur les circuits Challenger et ITF, c'est un calme pour les Canadiens. Marino est de retour en action lors d'un événement ITF à Macon, en Géorgie, aux côtés de Françoise Abanda et Katherine Sebov.

Chez les hommes, Alexis Galarneau est le seul Canadien à participer à une épreuve Challenger cette semaine à Bogota, en Colombie.

Vous pouvez suivre les Canadiens en action chaque semaine ici.





Cliquez ici pour voir l'article original

Inscription Gratuite

A lire aussi :