Rencontre Tennis

Monday Digest: Djokovic et Rybakina s’élèvent à Wimbledon

Monday Digest: Djokovic et Rybakina s’élèvent à Wimbledon


D'une certaine manière, l'histoire est toujours faite à Wimbledon.

Cela semble approprié pour l'événement le plus ancien et le plus célèbre du jeu dont toute l'identité est enveloppée dans son histoire. Et pourtant, il est incroyable de voir comment année après année, il ne manque jamais de déception.

Il y a eu de nombreux types d'histoires différentes aux Championnats de cette année, le plus frappant le week-end de la finale avec les victoires de deux joueurs à des phases très différentes de leur carrière.

Voici ce que vous devez savoir.

Au cas où vous l'auriez manqué : Djokovic, Rybakina réécrit les livres d'histoire.

Après que le résultat final à Roland-Garros ait été essentiellement ce à quoi tout le monde s'attendait avant le début du tournoi, au moins la même chose n'était qu'à moitié vraie à Wimbledon.

Beaucoup de gens s'attendaient à ce que Novak Djokovic remporte son quatrième titre consécutif à Wimbledon et le Serbe a fait exactement cela, battant Nick Kyrgios en quatre sets pour remporter le titre. Djokovic a dû se ressaisir après un set lors de ses trois derniers matchs lors de l'événement, y compris un retour en deux sets en quart de finale contre Jannik Sinner.

Djokovic rejoint l'élite avec son septième titre à Wimbledon, égalant Pete Sampras et William Renshaw pour le deuxième plus grand nombre de titres en simple masculin au All England Club. Il devance également Roger Federer sur la liste des titres en simple du Grand Chelem masculin pour la première fois avec ses 21St victoire majeure.

S'il y avait quelque chose d'inattendu du côté des hommes, c'est que l'adversaire de Djokovic en finale n'était pas Rafael Nadal. La candidature de l'Espagnol pour un Calendar Slam a pris fin brusquement et de manière inattendue lorsqu'il s'est retiré avant sa demi-finale contre Kyrgios en raison d'une blessure à l'abdomen après avoir traversé un quart de finale dramatique en cinq sets contre Taylor Fritz.

Kyrgios, qui participait à sa première finale en simple du Grand Chelem, a été le premier homme non classé à faire une finale du Grand Chelem en 14 ans (depuis Jo-Wilfried Tsonga à l'Open d'Australie 2008).

Il semblait assez tôt dans la deuxième semaine qu'il y aurait une première championne majeure du côté féminin alors que seuls deux anciens champions du simple du Grand Chelem ont atteint la deuxième semaine. Cela a ensuite été garanti lorsqu'Elena Rybakina a éliminé Simona Halep en demi-finale, déclenchant une bataille de finalistes pour la première fois avec Ons Jabeur dans le match pour le titre.

Rybakina a non seulement éliminé le dernier grand champion debout, mais a terminé le travail en mettant la main sur le trophée, battant la troisième tête de série en trois sets pour devenir la première personne, homme ou femme, représentant le Kazakshstan à remporter un titre en simple du Grand Chelem.

Même si elle n'a pas été victorieuse, Jabeur a marqué son histoire en devenant la première Arabe et la première personne, homme ou femme, d'Afrique du Nord à atteindre une finale en simple du Grand Chelem. Jabeur, la troisième tête de série, a été la seule joueuse du Top 10 féminin à atteindre les quarts de finale.

Gabriela Dabrowski a été la seule Canadienne à atteindre la deuxième semaine au All England Club, même si son séjour n'a pas duré longtemps puisqu'elle et son partenaire John Peers ont été battus en quart de finale du double mixte par Mate Pavic et Sania Mirza dans un match serré. trois sets.

Les dernières Canadiennes debout étaient en fait chez les juniors, alors que Victoria Mboko et Kayla Cross ont atteint leur deuxième finale junior du Grand Chelem en double de l'année. Ils n'ont perdu qu'un seul set sur le chemin de la finale, où ils ont perdu 11-9 lors d'un match décisif au troisième set.

Mboko a également atteint les demi-finales du simple, perdant face à la tête de série et éventuelle championne Liv Hovde des États-Unis, qui s'était ralliée après un set pour battre Cross au troisième tour.

À surveiller : Félix recherche une finition sur gazon solide

Bien que Wimbledon soit maintenant dans le rétroviseur, il y a un dernier arrêt sur le swing sur gazon cette semaine et il comprend du contenu canadien.

La saison 2022 sur gazon ne s'est pas aussi bien déroulée pour Félix Auger-Aliassime que les années précédentes, mais le Canadien a une chance de la terminer en beauté à Newport où il est la tête de série du Hall of Fame Open, le seul terrain sur gazon. événement en Amérique du Nord sur le circuit ATP.

Auger-Aliassime est dans une section du tirage au sort à forte densité australienne. Il est assuré de jouer contre un Australien, soit Jordan Thompson, soit Jason Kubler, qui a atteint les seize derniers en tant que qualificatif à Wimbledon, après son laissez-passer au premier tour et pourrait rencontrer la huitième tête de série James Duckworth en quart de finale.

La troisième tête de série Alexander Bublik et le titliste huit fois sur gazon Andy Murray sont des adversaires potentiels en demi-finale pour Auger-Aliassime.

John Isner est la deuxième tête de série. Le vainqueur de Wimbledon d'Auger-Aliassime, Maxime Cressy, est quatrième et se trouve dans la moitié inférieure du tableau.

Cette semaine est la seule du calendrier ATP 2022 avec des événements à la fois sur gazon et sur terre battue.

Certains des meilleurs de la tournée reviennent sur la terre rouge à Bastad, en Suède, notamment le vice-champion de Roland-Garros Casper Ruud et le n ° 8 mondial Andrey Rublev pour le Nordea Open de 250 niveaux.

Tout sur la tournée WTA est sur terre battue cette semaine avec une paire de 250 événements à Lausanne, en Suisse et à Budapest en Hongrie.

Danielle Collins et Belinda Bencic mènent le peloton à Lausanne, tandis que Barbora Krejcikova est la tête de série à Budapest.

Under the Radar : Une autre victoire pour Shaw

La star canadienne du tennis en fauteuil roulant Rob Shaw a été en feu en 2022. Après avoir attendu trois ans pour un titre, le natif de North Bay a remporté sa quatrième victoire de la saison la semaine dernière, remportant le titre à l'Open d'Allemagne de Berlin.

Shaw était la tête de série et a battu Francisco Cayulef 6-3, 6-1 en finale. Le Canadien n'a perdu qu'un seul set dans le tournoi et n'a perdu plus de deux matchs dans un set à deux reprises en route vers le titre.

L'autre bon résultat sur le circuit ITF la semaine dernière a été Benjamin Sigouin qui a atteint la finale du double à l'événement M15 à Waco, au Texas.

Lui et son partenaire américain Max Kiger ont bouleversé les deuxième et quatrième paires de têtes de série en route vers la finale, où ils ont perdu 10-7 dans le match décisif.

Un autre Canadien, Chih Chi Huang, a atteint les quarts de finale du simple à Waco, s'inclinant face à l'éventuel champion Adam Walton, d'Australie.

Vous pouvez suivre les Canadiens en action chaque semaine ici.





Cliquez ici pour voir l'article original

Inscription Gratuite

A lire aussi :