Rencontre Tennis

Monday Digest: Auger-Aliassime souligne la grande semaine pour les Canadiens

Monday Digest: Auger-Aliassime souligne la grande semaine pour les Canadiens


Peu importe le niveau du jeu professionnel, les Canadiens ont fait des vagues la semaine dernière dans le monde du tennis.

Un titre ATP, les finales WTA et ATP Challenger et une victoire de l'ITF à domicile ont souligné le succès des joueurs canadiens à un moment vraiment spécial pour le jeu dans le Grand Nord Blanc.

Et pour les joueurs des circuits ATP et WTA, cela se produit au moment idéal avec les championnats de fin d'année qui approchent à grands pas.

Voici ce que vous devez savoir.

Au cas où vous l'auriez manqué : Felix frappe à Florence

Devenu professionnel en 2017, il a fallu près de cinq ans et neuf finales à Félix Auger-Aliassime pour remporter son premier titre sur le circuit ATP.

Il n'a eu besoin que de huit mois et de deux finales supplémentaires pour remporter sa deuxième.

Auger-Aliassime a soufflé sur le terrain lors du nouvel événement ATP 250 à Florence la semaine dernière, perdant un seul set sur le chemin du titre, battant l'Américain JJ Wolf en finale.

En tant que tête de série, Auger-Aliassime était le favori et a joué comme ça. Mis à part un blip dans le deuxième set de son premier match contre Oscar Otte, le Canadien a traversé le match nul avec une clinique absolue en tennis offensif.

Il a facilement terminé Otte dans le troisième set et a enchaîné avec des victoires en deux sets contre la huitième tête de série Brandon Nakashima et la troisième tête de série Lorenzo Musetti avant d'éliminer Wolf en finale.

La victoire est essentielle pour que les Canadiens puissent se qualifier pour les finales de l'ATP. Le titre lui permet de reprendre le contrôle de son propre destin puisqu'il occupe désormais la septième et dernière place de qualification pour les championnats de fin d'année, devançant Taylor Fritz. Il mène l'Américain de 180 points et compte 375 points de retard sur Andrey Rublev, sixième.

Gabriela Dabrowski a failli rejoindre Auger-Aliassime dans le cercle des vainqueurs la semaine dernière, atteignant la finale de l'Open WTA 500 de San Diego, mais a été battue par Jessica Pegula et Coco Gauff dans le match pour le titre.

San Diego était la troisième finale consécutive de Dabrowski, après avoir remporté les titres à Chennai et à Tokyo. La défaite en finale était sa première défaite depuis l'US Open. Elle s'est déjà qualifiée pour la finale WTA.

Gauff a été la tueuse canadienne à San Diego, puisqu'elle a également devancé Bianca Andreescu au deuxième tour du simple dans un thriller en trois sets.

Leylah Annie Fernandez a été victime d'un match nul brutal à San Diego, perdant au premier tour face à la huitième tête de série Daria Kasatkina. En double, Rebecca Marino et Carol Zhao ont perdu au premier tour face à Sofia Kenin et Liudmila Samsonova.

Ne choquant personne, le titre à San Diego a été remporté par la n ° 1 mondiale Iga Świątek, qui a battu Donna Vekic pour briser sa séquence de défaites en une finale et remporter son huitième titre de 2022 en 16 épreuves, un taux de victoire de 50 pour cent. Elle a perdu un set dans une finale pour la troisième fois seulement, bien qu'elle l'ait terminé avec un bagel dans la troisième, sa cinquième en 13 finales en carrière.

Eugénie Bouchard était la seule Canadienne à participer à l'Open de Transylvanie, mais s'est retirée de son match de premier tour contre la deuxième tête de série Anna Kalinina. Le titre a été remporté par Anna Blinkova, son premier titre en carrière.

L'autre titre masculin la semaine dernière a été remporté par Andrey Rublev, qui a battu Sebastian Korda pour soulever le trophée à Gijon, en Espagne.

À surveiller : Guadalajara fera pour les Canadiens

Pour la majorité des joueuses du circuit WTA, cette semaine est la dernière semaine de leur saison puisque le dernier événement régulier de la tournée se déroule à Guadalajara, au Mexique.

Quatre Canadiennes figurent dans le tableau principal du simple, ainsi que Gabriela Dabrowski qui est la quatrième tête de série du double.

Le tirage au sort de l'événement WTA 1000 offre une opportunité fascinante aux Canadiens de prévisualiser leur match nul le mois prochain contre la Suisse en Coupe Billie Jean King alors que Leylah Annie Fernandez et Bianca Andreescu ont été tirées au sort à Guadalajara contre leurs adversaires probables pour la compétition par équipe à Glasgow.

Fernandez a encore une fois un affrontement difficile au premier tour, cette fois contre 10e graine Belinda Bencic. On s'attend à ce qu'ils soient tous les deux les joueurs n ° 1 respectifs de leur pays lorsque le Canada et la Suisse se rencontreront le 11 novembre. Andreescu affrontera la n ° 2 suisse Jil Teichmann lors de son match d'ouverture à Guadalajara.

Si elle bouleversait Bencic, Fernandez rencontrerait Sloane Stephens ou Linda Fruhvirtova au deuxième tour, suivie de la sixième tête de série Carolina Garcia au troisième tour. Garcia pourrait affronter un autre membre de l'équipe canadienne de la Coupe Billie Jean King au deuxième tour si Rebecca Marino, qui s'est qualifiée, battait l'Américaine Ann Li.

Andreescu pourrait rencontrer 16e la tête de série Petra Kvitova au deuxième tour et la troisième tête de série Jessica Pegula en huitièmes de finale. Les trois membres de l'équipe canadienne de la Coupe Billie Jean King sont dans le même quart, ce qui signifie qu'Andreescu pourrait rencontrer Fernandez ou Marino en quart de finale.

Eugénie Bouchard est également dans le tirage au sort à Guadalajara. Elle joue l'Américaine Kayla Day au premier tour et pourrait rencontrer 12e tête de série Jelena Ostapenko au deuxième tour. Elle est dans la moitié inférieure du tableau loin de ses compatriotes.

Paula Badosa est la première tête de série, bien que la deuxième tête de série Aryna Sabalenka soit la joueuse la mieux classée du tirage au sort. Six des 10 meilleurs joueurs mondiaux s'affrontent à Guadalajara, bien que les 3 meilleurs sautent tous l'événement.

Le scénario principal à Guadalajara est la qualification pour les finales WTA. Cinq places restent à gagner pour le dernier événement WTA 1000 de la saison. Iga Swiatek, Ons Jabeur et Pegula sont déjà qualifiés.

Coco Gauff, Sabalenka, Garcia, Daria Kasatkina et Simona Halep occupent actuellement les cinq places de qualification, bien que Halep ait déjà terminé sa saison, ce qui signifie que Veronika Kudermetova, n ° 9 de la course, est actuellement en position de se qualifier.

Sur le circuit ATP, Félix Auger-Aliassime cherchera à renforcer sa candidature pour se qualifier pour les finales ATP en portant son élan à Anvers cette semaine, où il est la deuxième tête de série à l'Open d'Europe.

Après un laissez-passer, il rencontrera un Français, soit Manuel Guinard, soit Arthur Rinderknech, au deuxième tour. Il est dans le même quart que la cinquième tête de série Dan Evans et la même moitié que la troisième tête de série Diego Schwartzman. Hubert Hurkacz est la tête de série numéro un.

Denis Shapovalov cherchera à poursuivre son histoire d'amour avec Stockholm et à atteindre une troisième finale consécutive dans la capitale suédoise cette semaine. Il est la quatrième tête de série et rencontrera Antoine Bellier ou Alexander Shevchenko lors de son match d'ouverture.

Le champion de Stockholm 2019 pourrait rencontrer la cinquième tête de série Alex de Minaur en quart de finale, suivi de la deuxième tête de série Cameron Norrie en demi-finale. Stefanos Tsitsipas est la tête de série.

Shapovalov a remporté son seul titre sur le circuit ATP à Stockholm en 2019. Il a atteint la finale l'année dernière mais a perdu contre Tommy Paul. Paul a l'un des matchs de premier tour les plus intrigants de l'événement 2022, car il rencontrera le joker Leo Borg au premier tour de cet événement pour la deuxième année consécutive. Borg est le fils de Bjorn Borg, 11 fois champion du Grand Chelem.

Également au programme de l'ATP cette semaine, la Tennis Napoli Cup. Le tirage au sort aura pour tête d'affiche le champion de l'Omnium Banque Nationale Pablo Carreno Busta et le favori local Matteo Berrettini.

Sous le radar : Une autre finale pour Diallo, Fung gagne à Fredericton

En août, alors qu'il participait à l'événement ATP Challenger à Granby, Gabriel Diallo a déclaré que son objectif pour la saison 2022 était d'entrer dans le Top 500 du classement ATP.

Il a brisé cet objectif en remportant le titre de Granby et a franchi une autre étape la semaine dernière, réduisant de moitié cet objectif initial en se hissant au 250e rang mondial après avoir atteint la finale d'un autre événement ATP Challenger la semaine dernière à Fairfield, aux États-Unis.

Diallo a battu deux adversaires têtes de série et n'a perdu qu'un seul set sur le chemin de la finale, où il a été battu par l'Américain Michael Mmoh. Il s'agissait d'une deuxième finale ATP Challenger pour le jeune Canadien.

Alexis Galarneau a atteint les quarts de finale du même événement à Fairfield, tandis que Vasek Pospisil s'est qualifié pour les demi-finales d'un Challenger à Ismaning, en Allemagne.

Stacey Fung (deuxième à partir de la droite). Photo : FIT

Il y avait des Canadiens dans les finales à tous les niveaux du tennis professionnel la semaine dernière, y compris une victoire à domicile alors que Stacey Fung a remporté l'événement ITF W25 à Fredericton, au Nouveau-Brunswick.

Fung a effectué une course meurtrière à Fredericton, battant les trois premières têtes de série en route vers le titre, y compris une victoire en deux sets contre la tête de série Arianne Hartono en finale. C'est le quatrième titre de Fung sur le circuit ITF en 2022 et son plus gros à ce jour. Ses trois autres titres étaient tous des W15.

Un prix encore plus important est à gagner cette semaine sur le circuit ITF au Canada au W60 Challenger Banque Nationale de Saguenay. Fung est l'une des neuf Canadiennes en compétition.

Vous pouvez suivre les Canadiens en action chaque semaine ici.





Cliquez ici pour voir l'article original

Inscription Gratuite

A lire aussi :