Rencontre Tennis

Monday Digest : Auger-Aliassime ne cesse de gagner devant Turin

Monday Digest : Auger-Aliassime ne cesse de gagner devant Turin


Au hockey, un « tour du chapeau naturel », c'est quand un joueur marque trois buts d'affilée sans que personne d'autre n'en mette un dans le filet.

Par exemple, si Sidney Crosby marquait les trois premiers buts d'un match pour donner une avance de 3-0 aux Penguins de Pittsburgh, ce ne serait pas seulement un tour du chapeau pour Sid, ce serait un tour du chapeau « naturel ».

Bien qu'il n'y ait pas d'équivalence formelle entre la plupart des termes et exploits de hockey et de tennis, Félix Auger-Aliassime a réalisé la chose la plus proche d'un tour du chapeau naturel de tennis la semaine dernière, quelque chose de très rarement vu sur le circuit ATP, pour couronner un mois fort dans le monde. du tennis canadien.

Voici ce que vous devez savoir.

Au cas où vous l'auriez manqué : le tiercé gagnant de Félix

Il n'y a personne sur la planète terre en ce moment qui joue mieux au tennis que Félix Auger-Aliassime.

La semaine dernière, le Canadien a remporté son troisième titre en trois semaines, remportant la victoire aux Swiss Indoors Basel. Il s'agit de son quatrième titre au classement général en 2022, deuxième au niveau ATP 500, après avoir débuté l'année 0-8 en finale. La victoire à Bâle fait suite à des courses au titre à Anvers la semaine dernière et à Florence la semaine précédente.

Non seulement il a remporté le titre, mais il a dominé le peloton. Auger-Aliassime n'a perdu qu'un seul set dans le tournoi, le premier set de son match de premier tour contre Marc-Andrea Huessler dans un tie-break, et a remporté le titre sans avoir eu son service cassé. Il a disputé 86 matchs de service consécutifs, après avoir été breaké pour la dernière fois lors du premier set de son quart de finale la semaine dernière à Anvers.

Son match de deuxième ronde n'a duré que 49 minutes et il a frappé plus d'as qu'il n'a perdu de points au service, un match qu'Auger-Aliassime a décrit comme le meilleur match qu'il ait joué dans sa vie. En demi-finale, il a infligé à Carlos Alcaraz sa plus grosse défaite de la saison, perdant seulement cinq matchs dans ce qui n'était que la deuxième défaite consécutive du n ° 1 mondial de l'année.

En finale, il a couronné la course au titre avec une autre victoire en deux sets contre Holger Rune. La meilleure séquence de victoires en carrière d'Auger-Aliassime est maintenant de 13 matchs.

En plus de remporter le titre, la victoire a donné à Auger-Aliassime une mainmise sur une place aux finales ATP alors qu'il se hissait à la sixième place de la course vers Turin, offrant un coussin en dépassant Andrey Rublev. Auger-Aliassime a 195 points d'avance sur Rublev, qui occupe désormais la dernière place de qualification, et 725 points sur Taylor Fritz, qui devrait grimper dans le Top 7 pour renverser le Canadien.

Le Canada avait presque deux raisons de célébrer dimanche alors que Denis Shapovalov s'est retrouvé dans un groupe de Canadiens qui ont balayé les deux derniers événements ATP 500 de la saison.

Shapovalov a également été en bonne forme en octobre et a atteint sa deuxième finale ce mois-ci au Erste Bank Open de Vienne, où il a remporté le premier set du match pour le titre avant de tomber face à Daniil Medvedev.

En tant qu'événement ATP 500, il s'agissait de la plus grande finale que Shapovalov ait atteinte depuis le Masters de Paris en 2019.

Juste pour atteindre la finale, le Canadien a dû éliminer une série d'adversaires difficiles, dont une paire de vainqueurs du Masters 1000 en 2022. Au deuxième tour, il a rendu un énorme service à Félix Auger-Aliassime en éliminant Fritz, ce qui a gravement endommagé les Américains. l'espoir de se qualifier pour les finales ATP.

Après avoir battu le délicat Dan Evans en quart de finale, Shapovalov a battu le champion de Cincinnati Borna Coric en deux sets avant de perdre contre Medvedev en finale.

Bien qu'il n'y ait pas eu d'événements de la tournée principale de la WTA la semaine dernière, il y a eu une certaine intrigue canadienne lors de l'événement WTA 125 à Tampico, au Mexique, qui a présenté un affrontement de quart de finale entièrement canadien entre Rebecca Marino et Leylah Annie Fernandez.

Marino a remporté la toute première rencontre entre les deux coéquipiers de la Billie Jean King Cup, battant Fernandez en deux sets. Le vétéran a perdu en demi-finale face à Magda Linette.

Trois autres Canadiennes ont concouru à Tampico, perdant toutes au premier tour. Bianca Jolie Fernandez, la sœur cadette de Leylah Annie, a également perdu contre Linette, Eugénie Bouchard est tombée contre Renata Zarazua et Carol Zhao, membre de l'équipe Billie Jean King Cup, a été battue par l'éventuelle championne Elisabetta Cocciaretto.

Les sœurs Fernandez ont également perdu au premier tour du double, tout comme Marino et sa partenaire Ingrid Neel.

À surveiller : Dabrowski atterrit à la finale de la WTA, les yeux d'Auger-Aliassime sur Turin

Alors que les dernières places pour les finales ATP seront revendiquées cette semaine, les finales WTA débuteront à Fort Worth, au Texas.

Gabriela Dabrowski est la seule Canadienne à s'être qualifiée pour les championnats de fin d'année, aux côtés de sa partenaire Giuliana Olmos. C'est la quatrième participation de Dabrowski à la finale WTA. Elle s'est qualifiée l'an dernier, mais n'a pas concouru car son partenaire s'est blessé.

Le duo canado-mexicain, qui a remporté deux titres ensemble en 2022, est classé deuxième et est le duo le mieux classé de son groupe pour le tournoi à la ronde.

Ils lancent leur campagne mardi soir contre les septièmes têtes de série Anna Danilina et Beatriz Haddad Maia. Les quatrièmes têtes de série Veronika Kudermetova et Elise Mertens et les cinquièmes têtes de série Lyudmyla Kichenok et Jelena Ostapenko font également partie du groupe.

En simple, la numéro 1 mondiale Iga Świątek tentera de couronner sa saison dominante avec un premier titre lors de la finale WTA. Elle est la tête de série et fait partie d'un groupe avec Coco Gauff, Daria Kasatkina et Caroline Garcia. L'autre groupe comprend Ons Jabeur, Jessica Pegula, Maria Sakkari et Aryna Sabalenka.

Świątek est le seul vainqueur du Grand Chelem à concourir en simple à Fort Worth, car la championne de l'Open d'Australie Ash Barty a pris sa retraite et la championne de Wimbledon Elena Rybakina ne s'est pas qualifiée.

Pour les simples et les doubles, deux joueurs/équipes passeront de la phase de groupes aux demi-finales, où l'événement devient un KO traditionnel.

Deux places sont encore à gagner lors des finales ATP et seront décidées cette semaine lors du Masters de Paris.

Félix Auger-Aliassime et Andrey Rublev détiennent actuellement les deux dernières places et contrôlent tous deux leur propre destin car ils sont sur des trajectoires de collision avec les deux seuls hommes qui pourraient les rattraper, Hubert Hurkacz et Taylor Fritz.

Hurkacz et Fritz doivent tous deux remporter le titre pour se qualifier pour Turin, ce qui signifie qu'un seul peut se qualifier.

Le seul scénario dans lequel Auger-Aliassime ne se qualifiera pas pour Turin est si Fritz remporte le titre et Rublev atteint les demi-finales. Tout autre résultat et Auger-Aliassime se dirigeront vers les finales ATP. Le Canadien contrôle son propre destin à cet égard car lui et Fritz sont dans la même section du tableau et pourraient se rencontrer au troisième tour.

Après un laissez-passer, Auger-Aliassime cherchera à poursuivre sa séquence de victoires contre Mikael Ymer ou Alexander Bublik, que le Canadien a battu en quart de finale à Bâle. Il est dans le même quart que Daniil Medvedev et pourrait rencontrer la tête de série Carlos Alcaraz en demi-finale.

Rublev et Hurkacz pourraient également se rencontrer au troisième tour, ce qui signifie qu'un seul d'entre eux peut mathématiquement rattraper le Canadien dans la course.

Bien qu'il ne puisse pas se qualifier pour Turin, Denis Shapovalov cherchera à maintenir sa solide forme à Paris, où il a atteint la finale en 2019. Il affrontera Francisco Cerundolo au premier tour et pourrait rencontrer le champion de l'Omnium Banque Nationale Pablo Carreno Busta au deuxième. tour.

S'il passe au troisième tour, il pourrait affronter la troisième tête de série Rafael Nadal, qui participe à sa première épreuve depuis l'US Open. Chacun des trois derniers matchs de la paire a tenu la distance, y compris un quart de finale en cinq sets plus tôt cette année sur des terrains durs à l'Open d'Australie, ainsi que la surprise de Shapovalov contre le roi de la terre battue lors de leur dernière rencontre à Rome.

Alcaraz mène un peloton chargé à Paris qui comprend neuf des 10 meilleurs joueurs mondiaux. Seul Alexander Zverev est absent. Novak Djokovic est de retour pour défendre son titre.

Sous le radar:

Les cinq membres de l'équipe canadienne de la Coupe Davis présentée par Sobeys étaient en action la semaine dernière. Alors que Félix Auger-Aliassime et Denis Shapovalov jouaient aux événements ATP 500, Vasek Pospisil, Alexis Galarneau et Gabriel Diallo étaient tous en compétition à l'événement ATP Challenger à Las Vegas.

Galarneau a obtenu le meilleur résultat, atteignant les quarts de finale où il a perdu contre la quatrième tête de série et finaliste Stefan Kozlov.

Pospisil était la troisième tête de série mais a perdu au premier tour contre Jack Pinnington Jones. Diallo a atteint le deuxième tour où il a perdu contre Juan Pablo Picovich.

Lors de l'événement ITF M25 à Saint-Augustin, au Québec, les Canadiens se sont présentés en force à domicile. En double, Keegan Rice et Duncan Chan ont remporté une finale entièrement canadienne contre Marko Stakusic et Jaden Weeks.

Justin Boulais a atteint la finale du simple, où il a perdu en deux sets serrés face au Tunisien Aziz Dougaz. Les Canadiens Jonathan Sorbo et Liam Draxl ont également atteint les quarts de finale.

Le Tevlin Challenger, un événement W60 ITF, a eu lieu au Sobeys Stadium de Toronto la semaine dernière, l'Américain Robin Anderson remportant le titre.

Cinq Canadiennes participaient à l'événement à domicile, bien que seule Marina Stakusic soit sortie du premier tour. Elle a perdu au deuxième tour contre l'éventuel champion Anderson.

Eugenie Bouchard, Carol Zhao et Katherine Sebov participent toutes à un événement WTA 125 cette semaine à Midland, Michigan, tandis que Galarneau cherchera à continuer sur sa lancée avant la Coupe Davis lors d'un événement Challenger à Charlottesville, Virginie.

Vous pouvez suivre les Canadiens en action chaque semaine ici.





Cliquez ici pour voir l'article original

Inscription Gratuite

A lire aussi :