Rencontre Tennis

Le Challenger Banque Nationale du Saguenay fêtera son 15e anniversaire

Le Challenger Banque Nationale du Saguenay fêtera son 15e anniversaire


À compter de dimanche, le Challenger Banque Nationale du Saguenay fera son retour tant attendu sur le circuit mondial de tennis après une absence de trois ans lors de la pandémie de COVID-19. Le populaire tournoi féminin de 60 000 $ du Circuit mondial de tennis de l'ITF a reçu au fil des ans beaucoup d'appui de la part des amateurs de tennis de Saguenay, une région au nord de Québec, et l'événement célébrera son 15e anniversaire avec style au cours de la semaine prochaine.

La liste des joueurs venir en ville pour l'occasion est encore une fois de premier ordre avec des athlètes de partout dans le monde qui s'affronteront au Club de tennis intérieur du Saguenay. La Japonaise Moyuka Uchijima, classée no. 113 dans le monde. La joueuse de 21 ans a atteint les quarts de finale de l'épreuve WTA 250 à Monastir, en Tunisie, la semaine dernière avant de s'incliner face à Elise Mertens. Elle a déjà remporté 43 matchs en simple cette saison. La deuxième tête de série sera la no. 145 Arianne Hartono des Pays-Bas qui a battu la Canadienne Eugénie Bouchard à Vancouver cet été. Le top 3 est complété par l'Américain Robin Anderson, classé no. 170 au classement WTA. Le joueur de 29 ans a déjà joué à Saguenay, atteignant la finale en 2019, la dernière fois que le tournoi a été disputé. Au printemps, elle a été couronnée championne d'un tournoi ITF à 60 000 $ sur terre battue à Orlando. Elle s'est également qualifiée pour le tableau principal de Charleston sur le circuit WTA.

À LIRE : Le Challenger de la Banque Nationale du Saguenay est de retour, la liste des joueurs est confirmée

Il y aura quelques noms plus familiers dans le tirage au sort de cette année, y compris l'ancien numéro un mondial. 29 Urszula Radwanska de Pologne, la sœur cadette de l'ancienne no. 2 Agnieszka Radwanska. Elle est deux fois finaliste en simple WTA et a représenté son pays aux Jeux olympiques de 2012 à Londres. Pendant ce temps, la Belge Yanina Wickmayer viendra également en ville. La joueuse de 32 ans a réalisé son meilleur classement en simple de non. 12 en 2010 et a remporté cinq titres WTA en simple au cours de son impressionnante carrière.

Le contenu canadien

Il n'est pas surprenant que le Canada soit bien représenté, à commencer par l'ancienne championne du Saguenay Katherine Sebov. Le joueur de 23 ans, classé no. 273, a mis en place une campagne 2022 réussie sur le circuit mondial de tennis de l'ITF, comprenant une finale et trois autres apparitions en demi-finale. Elle a également obtenu une wild card pour le tableau principal de l'Omnium Banque Nationale présenté par Rogers cet été et a poussé Yulia Putintseva à trois sets au premier tour. Il y a quatre ans, elle a réalisé un parcours improbable pour remporter le plus gros titre de sa carrière grâce à une victoire sur Quirine Lemoine en finale.

Kayla Cross – Gyles Diaz/Tennis Canada

Sebov sera rejointe par ses jeunes compatriotes Cadence Brace, Kayla Cross et Marina Stakusic. Les trois joueurs ont vécu des moments mémorables au niveau professionnel cet été à Winnipeg, Toronto, Granby et Vancouver.

Quoi de neuf?

Les organisateurs du tournoi marqueront leur 15e anniversaire avec quelques améliorations qui ne manqueront pas d'impressionner aussi bien les joueurs que les spectateurs qui, fidèles à leur réputation, sont attendus en grand nombre.

Pour commencer, le club a fait refaire tout son éclairage avec des DEL, ce qui permet à l'événement de dépasser les normes établies par Tennis Canada et l'ITF pour l'éclairage des courts. Ils ont également intégré quatre nouveaux sponsors cette année, ce qui contribuera à étendre la portée du tournoi et permettra à l'équipe de continuer à innover à l'avenir.

Une histoire riche

Depuis sa première édition en 2006, le Challenger Banque Nationale du Saguenay a accueilli quelques-uns des noms les plus reconnaissables du tennis féminin avant qu'ils ne deviennent célèbres, le tournoi servant finalement de tremplin pour propulser leur carrière.

Rebecca Marino pompe son poing.
Photo : Sarah-Jade Champagne

La multiple gagnante du Grand Chelem Angelique Kerber a été couronnée championne lors de l'année inaugurale et à nouveau lors de la suivante en 2007. En 2010, la Canadienne Rebecca Marino a remporté les honneurs grâce à une victoire sur Alison Riske lors de la dernière haie. En 2012, Bouchard s'est qualifiée pour la finale avant sa grande percée dans la WTA en 2014. Elle a terminé deuxième de l'ancienne finaliste de l'US Open Madison Keys dans un match de renom. En 2013, l'actuel numéro mondial. 2 Ons Jabeur a soulevé le trophée après avoir battu Coco Vandeweghe lors du match de championnat. Parmi les autres diplômées notables de Saguenay, citons Jessica Pegula, Bianca Andreescu et Leylah Annie Fernandez, qui a remporté le titre en double en 2019 aux côtés de sa compatriote Mélodie Collard.

Ce sera amusant de voir quels noms inconnus émergeront et seront découverts lors du tournoi de cette année. Peu importe les joueurs du tirage au sort, c'est excitant de retrouver le tennis professionnel à Saguenay pour ce qui promet d'être une autre édition mémorable d'un événement qui est devenu une attraction majeure du calendrier du tennis canadien.





Cliquez ici pour voir l'article original