Rencontre Tennis

Le Canada a fait match nul 1-1 avec la Corée après la défaite d’Auger-Aliassime, la victoire de Pospisil

Vasek Pospisil pumps his fist


Les doubles décideront de la première rencontre d'Équipe Canada présentée par Sobeys de la phase de groupes lors de la finale de la Coupe Davis 2022 après que les Canadiens et la République de Corée se seront partagés les deux rencontres en simple mardi à Valence.

Vasek Pospisil a frappé le premier pour le Canada, marquant une impressionnante victoire de retour pour donner au Canada l'avance, mais Félix Auger-Aliassime a été contrarié lors du deuxième match en simple par le joueur n ° 1 coréen, Soonwoo Kwon.

L'égalité au meilleur des trois se résume maintenant au dernier match de double qui opposera Auger-Aliassime et Pospisil à Nam Jisung et Song Min-Kyu de Corée.

Les années d'expérience de Vasek Pospisil en Coupe Davis ont été très payantes pour le Canada lors du match d'ouverture contre Seong-Chan Hong, alors qu'il a riposté à de multiples déficits pour remporter le match d'ouverture en simple du Canada contre la Corée du Sud.

Le Canadien n ° 2 a tiré de l'arrière par un set, puis 0-3 au troisième set et était à deux points de la défaite au bris d'égalité du troisième set. Aucun de ces déficits n'était trop important pour que Pospisil puisse les surmonter alors qu'il ripostait pour une victoire de 4-6, 6-1, 7-6(5).

Les premiers services ont été la clé du retour du Canadien, puisque Pospisil a remporté 81 % de ses points de premier service, mais seulement 36 % de ses deuxièmes services. La majeure partie du match a été décidée sur la raquette de Pospisil alors qu'il a frappé 29 vainqueurs contre 11 pour Hong, mais a également commis près de cinq fois plus de fautes directes 39 à 8.

Un départ lent de Pospisil lui a coûté dans le premier set alors qu'un match d'ouverture rempli d'erreurs a été couronné par des revers consécutifs dans le filet pour abandonner la pause. Malgré quelques points de rupture lors des deuxième et sixième matchs, le Canadien n'a pas pu revenir au niveau et a perdu le premier set.

Pour commencer la seconde, Pospisil a augmenté l'agressivité et a commencé à forcer les erreurs de la raquette de Hong. Il a été récompensé par une pause dans le deuxième match alors qu'il prenait une avance de 3-0.

Chaque jeu de service dans le set était une bataille pour le Coréen, car il a fait face à des points de break les trois fois où il a franchi la ligne et a été breaké deux fois alors que Pospisil a forcé un troisième set.

Pospisil a eu la chance de prendre le contrôle du match lors du match d'ouverture du décideur lorsqu'il a détenu deux balles de break. Il a envoyé un lob juste long sur le premier et a laissé passer un coup de passe de Hong, seulement pour qu'il tombe juste à l'intérieur de la ligne de base.

Le Coréen l'a fait payer au match suivant, brisant à l'amour pour prendre l'initiative dans le décideur. Cela n'a pas duré, cependant, car Pospisil a rapidement repris pied, reculant et égalisant le set à 4-4.

Il semblait que l'élan était fermement en faveur du Canadien lorsqu'il a transformé un déficit de 0-3 en une avance de 6-5, servant pour le match en 12e Jeu. Pospisil a ensuite semblé contrôler le bris d'égalité du troisième set lorsqu'il menait 4-2 sur son propre service.

Les deux fois, Hong a creusé profondément pour rester en vie et était à deux points de la victoire à 5-4 au tie-break. Mais Pospisil ne devait pas être démenti, remportant les trois derniers points du match, le clôturant avec un retour gagnant, pour donner au Canada le premier point de la rencontre.

Un démarrage rapide du deuxième match de Félix Auger-Aliassime a fait croire que la victoire était imminente pour les Canadiens, mais le numéro 13 mondial a subi une déception inattendue alors qu'il a été battu par Soonwoo Kwon en deux sets 7-6 (5), 6-3.

Ce qui ressemblait à une masterclass au service d'Auger-Aliassime s'est rapidement transformé en une performance bâclée alors qu'il a commis 19 fautes directes tout en ne frappant que 14 gagnants. Kwon était légèrement plus propre avec seulement 16 fautes directes. Ne pas convertir les points de rupture a coûté cher au Canadien, car il est allé 2 en 9.

Auger-Aliassime n'aurait pas pu rêver d'un bien meilleur début de match, remportant les 12 premiers points alors qu'il tenait à l'amour deux fois et a rompu l'amour en route vers une avance rapide de 3-0. Il a failli faire un double break dans le quatrième match mais n'a pas réussi à convertir trois balles de break.

Pourtant, il naviguait au service, décrochant une troisième prise consécutive pour aimer et remportant finalement ses 13 premiers points de service avant de rater une volée de coup droit à 4-2.

Après cet incroyable départ, la plus grande arme du Canadien s'est effondrée en un éclair alors qu'il s'est retrouvé à un point de rupture pour la première fois de ce septième match et a envoyé un long revers pour abandonner la pause.

Un bris d'égalité était nécessaire pour décider du set d'ouverture et après que les serveurs aient dominé les 11 premiers points, la livraison d'Auger-Aliassime l'a abandonné au pire moment possible, faisant une double faute à 5-6.

Kwon avait régulièrement construit son élan et sa confiance tout au long du premier set et il l'a porté dans le second, se brisant rapidement sur son chemin vers une avance de 3-0 dans le deuxième set. Le Coréen a ajouté un deuxième break, mais Auger-Aliassime a pu récupérer celui-ci tout de suite.

Malheureusement, il n'a pas été en mesure de récupérer la deuxième pause alors que Kwon a tenu bon pour égaliser à 1 chacun.





Cliquez ici pour voir l'article original