Rencontre Tennis

La Banque Nationale ouvre ses portes à pleine capacité

La Banque Nationale ouvre ses portes à pleine capacité


Par Mike McIntyre (@McIntyreTennis), co-animateur de Match Pointe Canada, le balado officiel de Tennis Canada.

C'est la période la plus merveilleuse de l'année si vous êtes un amateur de tennis au Canada! L'Omnium Banque Nationale présenté par Rogers est de nouveau prêt à faire vibrer le Stade Sobeys et pour la première fois depuis 2019, il le fera à pleine capacité.

On ne peut sous-estimer l'importance d'avoir à nouveau la première compétition de tennis au Canada à pleine puissance. Comme me l'a dit récemment le directeur du tournoi, Karl Hale : « C'est vraiment important pour la croissance de notre sport. Plus de 80% de nos revenus proviennent de cet événement pour notre sport au Canada. C'est là que les fans trouvent l'inspiration pour voir les meilleurs athlètes du monde, donc c'est vraiment important pour le tennis canadien à tous ces niveaux - le tennis communautaire, mais aussi à l'échelle mondiale, nous faisons plus de 150 millions de téléspectateurs dans le monde, c'est donc le plus grand tournoi d'une semaine. dans le monde dont beaucoup de gens ne se rendent pas compte.

Cette année, les meilleures joueuses de la WTA descendent à Toronto dans le but de faire passer leurs matchs sur terrain dur au niveau supérieur et nous avons la chance d'avoir un groupe incroyablement talentueux en lice pour soulever le trophée le dimanche 14 août.e. Ce groupe est dirigé par la numéro un mondiale nouvellement établie Iga Świątek, qui cette année s'est séparée du peloton en remportant un deuxième titre majeur en carrière à Roland Garros et en poursuivant une séquence de 37 victoires consécutives qui a duré de février à Dubaï. jusqu'à une défaite au troisième tour à Wimbledon plus tôt cet été.

Gagner, perdre ou faire match nul

Les membres des médias et les officiels du tournoi sont montés au plus haut point à Toronto vendredi pour le très attendu révélation du tirage du simple de l'Omnium Banque Nationale 2022 au sommet de la Tour CN. Était présent Iga Świątek susmentionnée qui a aidé à la procédure aux côtés de Leylah Annie Fernandez. Après que les seize premières têtes de série aient été uniformément réparties dans le tirage au sort, il était temps de voir où tout le monde se placerait.

D'abord et avant tout, où nos Canadiens ont-ils atterri?

Les espoirs canadiens seront portés par la no 14 WTA Fernandez qui a surpris le monde du tennis l'été dernier avec son incroyable parcours jusqu'à la finale de l'US Open. Une fracture du pied a écarté la jeune star canadienne depuis qu'elle a atteint les quarts de finale de Roland-Garros en mai, mais Fernandez a déclaré qu'elle était prête à aller ici à Toronto après avoir reçu le feu vert de son médecin la semaine dernière.

Belinda Bencic. Photo : Mike McIntyre

Fernandez a tiré un qualificatif qui n'a pas encore été nommé dans un meilleur scénario pour elle alors qu'elle revient d'une blessure. Un match potentiel de troisième tour contre Świątek a été révélé alors que les deux joueurs étaient assis à quelques mètres l'un de l'autre lors de la cérémonie, incitant Fernandez à dire "Salut !" alors qu'elle regardait par-dessus son épaule vers Świątek et souriait.

Quant à notre championne 2019, Bianca Andreescu a attiré la numéro 12 mondiale Daria Kasatkina au premier tour. Andreescu espère pouvoir compter sur les bonnes vibrations de sa dernière apparition à Toronto où elle a renversé Kasatkina au deuxième tour 5-7, 6-2, 7-5.

L'inspirante Rebecca Marino, qui, à l'âge de trente et un ans, joue comme si elle était entrée dans une distorsion temporelle, a fait une belle course à Washington DC la semaine dernière au Citi Open où elle a éliminé Venus Williams au premier tour avant de chuter. en quart de finale. Marino a attiré Qinwen Zheng dans son premier match à Toronto. Carol Zhao et Katherine Sebov sont les deux dernières entrées canadiennes génériques dans le tableau principal et chercheront à profiter de cette belle opportunité tout en jouant devant des fans de soutien. Ils affronteront respectivement les talents montantes Amanda Anisimova et Yulia Putintseva dans leurs matchs d'ouverture.

Les sœurs Williams devraient s'avérer être des adversaires difficiles malgré un manque de jeu au cours des douze derniers mois. Les deux sœurs lanceront leurs campagnes le premier jour de l'événement, avec Serena joue un qualificatif lors de la session de jour lundi et sa grande soeur Venus plus tard dans la soirée contre Jil Teichmann. Ne manquez pas votre chance de les attraper pour la dernière fois ici à Toronto!

Marina Stakusic. Photo : Mike McIntyre

Parmi les autres rencontres alléchantes du premier tour, citons la championne 2015 Belinda Bencic contre la double championne du Grand Chelem Victoria Azarenka (la gagnante pourrait affronter Serena !). Leurs compatriotes américains (et également détenteurs du titre majeur) Sloane Stephens et Sofia Kenin s'affronteront lors de leur premier match. Pendant ce temps, la gagnante de l'Omnium Banque National 2021 à Montréal Camila Giorgi devra commencer sa défense de titre contre la gagnante de l'US Open Emma Raducanu – qui se trouve être née à Toronto bien qu'elle représente la Grande-Bretagne dans la compétition internationale.

En fin de compte, nous avons l'un des tirages les plus chauds que la WTA ait vu depuis longtemps et c'est peut-être la récompense d'avoir dû attendre trois ans pour voir les meilleures joueuses de tennis du monde nous revenir ici à Toronto !

Autour du terrain

Vendredi au Stade Sobeys, de nombreux participants à l'Omnium Banque Nationale présenté par Rogers battaient leur plein sur les terrains d'entraînement en vue du début du tournoi de qualification et du tableau principal. Serena et Venus Williams, qui ont atterri plus tôt dans la journée à Toronto, ont été accueillies par Karl Hale et en fin d'après-midi étaient déjà en train de se battre pour se préparer à leur retour prévu sur le sol canadien.

Bianca Jolie Fernández. Photo : Mike McIntyre

La championne 2015 Belinda Bencic avait un entraînement intense avec la numéro 2 mondiale Anett Kontaveit sur la tribune tandis que la jeune espoir canadienne Victoria Mboko, qui a récemment remporté un tournoi professionnel de 25 km à Saskatoon, se préparait pour ses débuts en qualification samedi.

Pendant ce temps, Bianca Jolie Fernandez, la sœur cadette de Leylah Annie, a chuté en finale d'un tournoi de pré-qualification difficile pour les jeunes talents canadiens 2-6, 6-3, 6-4 contre Marina Stakusic, qui s'est maintenant qualifiée pour le tirage au sort des qualifications cette année. fin de semaine. Bien qu'elle ne frappe pas aussi fort que sa grande sœur, Bianca Jolie a la même détermination obstinée sur le terrain et semble prête pour le succès futur avec son engagement à suivre les traces de Leylah Annie.

Des archives

Eugénie Bouchard (à gauche). Photo : Mike McIntyre

Je suis heureux d'écrire quotidiennement pour Tennis Canada tout au long du tournoi et à la place de mon mentor officieux en rédaction de tennis, le légendaire Tom Tebbutt. Tom terminait toujours ses articles sur le tournoi avec une photo de retour aux précédents Open Banque Nationale et en hommage à lui, je vais continuer cette pratique. Voici une photo de la mienne de 2015 à Toronto de la version Next Gen de l'Armée de Génie qui était sur place cette année-là pour soutenir Génie Bouchard lors de la cérémonie de tirage. Genie se rapproche d'un retour à l'action et nous avons hâte de la voir en bonne santé et de retour sur le terrain très bientôt !





Cliquez ici pour voir l'article original

Inscription Gratuite

A lire aussi :