Rencontre Tennis

Félix Auger-Aliassime bat Andrey Rublev et se qualifie pour la finale de Rotterdam

Félix Auger-Aliassime bat Andrey Rublev et se qualifie pour la finale de Rotterdam


Même s'il profitait de la forme la plus prometteuse de sa jeune carrière, Félix Auger-Aliassime savait qu'une performance de haut niveau serait nécessaire pour battre la deuxième tête de série et championne en titre Andrey Rublev de Russie en demi-finale de l'ATP 500 ABN AMRO World Tournoi de tennis à Rotterdam. Et le Canadien a produit exactement cela en remportant une victoire palpitante de 6-7 (5), 6-4, 6-2 pour organiser un affrontement alléchant avec la tête de série n ° 1 Stefanos Tsitsipas, de Grèce, dimanche.

La tête de série numéro 3 Auger-Aliassime avait déjà atteint la finale de ce tournoi en 2020, lorsqu'il avait été battu par le Français Gaël Monfils. Avant ce match contre Rublev, le Montréalais de 21 ans n'avait perdu qu'un seul set avant de battre le Biélorusse Egor Gerasimov et le duo britannique Andy Murray et Cameron Norrie.

Rublev, quant à lui, avait remporté des victoires en deux sets contre le Suisse Henri Laaksonen, le Sud-Coréen kwon Soo-woo et le Hongrois Marton Fucsovics. Leur bilan en tête-à-tête était fermement en faveur des Russes, Rublev ayant battu Auger-Aliassime lors de leurs deux rencontres précédentes (Umag, 2018 et Adélaïde, 2020).

Avec un titre de la Coupe ATP et une place pour les quarts de finale de l'Open d'Australie déjà à son actif, Auger-Aliassime a fait preuve d'une détermination inébranlable et d'une volonté de gagner jusqu'à présent en 2022. Cet élan s'est poursuivi dans ce match alors que le Canadien est allé coup pour coup avec son adversaire avec seulement deux places de classement entre le Québécois de 21 ans (No. 9) et le Moscou de 24 ans (No. 7).

Rien ne séparait les deux joueurs dans le premier set qui semblait destiné à se diriger vers un tie-break. C'était jusqu'à ce que, avec une avance de 6-5, Auger-Aliassime ait 0:40 d'avance sur le service de Rublev. Le Russe a bien fait de le priver sur les trois occasions de balles de break, et pour une quatrième fois quand Auger-Aliassime avait l'avantage à deux, avant de voir le match pour forcer un bris d'égalité.

Rublev s'est immédiatement taillé un avantage en faisant une mini-pause devant, qu'il a ensuite consolidée à 3-0. Auger-Aliassime s'est remis à niveau alors que le duo continuait à offrir un spectacle haletant. C'est Rublev, cependant, qui l'a emporté, car son coup droit puissant sur le point de consigne n'a pu être renvoyé dans le filet que par le Canadien.

Sur le deuxième set, qui est resté en service jusqu'au neuvième jeu quand Auger-Aliassime s'est battu dur pour gagner une opportunité de point de rupture. Comme il avait fait tout le match lorsqu'il était reculé dans un corner, Rublev a produit un premier service puissant, mais Auger-Aliassime l'a bien renvoyé et le Russe a frappé son tir résultant à gauche. Le Canadien n'était pas sur le point de laisser passer l'occasion d'égaliser et a servi le dernier match sans accroc pour forcer un troisième set décisif.

Le match devenait un véritable classique et il semblait normal qu'il faille un dernier effort des deux joueurs pour couronner un vainqueur. Auger-Aliassime, débordant de confiance après avoir remporté le set précédent avec style, a fait un début de troisième rugissant, tenant son service à l'amour avant de briser Rublev pour prendre une avance décisive. La frustration s'est rapidement emparée du Russe, qui a commis une autre faute directe au moment crucial pour accorder un deuxième break à Auger-Aliassime.

Auger-Aliassime a profité de l'occasion qui s'est présentée à lui en voyant le troisième set 6-2. Le Canadien affrontera désormais Tsitsipas, tête de série, en finale. Le Grec a été brièvement testé par son adversaire en demi-finale Jiri Lehecka de la République tchèque, mais a riposté après un set down pour gagner 4-6, 6-4, 6-2.





Cliquez ici pour voir l'article original

Inscription Gratuite

A lire aussi :