Rencontre Tennis

Auger-Aliassime monte en puissance pour avancer dans le thriller de l’Open d’Australie

Auger-Aliassime monte en puissance pour avancer dans le thriller de l’Open d’Australie


Les premiers tours de l'Open d'Australie 2022 ont été tout sauf fluides pour Félix Auger-Aliassime, mais le Canadien trouve des moyens de gagner.

Auger-Aliassime s'est qualifié pour le troisième tour à Melbourne jeudi avec une victoire âprement disputée en 4 sets, tous décisifs, contre Alejandro Davidovich Fokina.

La neuvième tête de série avait les mains pleines avec quelques frappes intrépides de l'Espagnol, qui a tout jeté sur le Canadien pendant quatre heures et 23 minutes. Mais lorsque la pression était à son plus haut, Auger-Aliassime a réussi à gagner les points clés, émergeant finalement avec un 7-6(4), 6-7(4), 7-6(5), 7-6(4) la victoire.

Malgré 81 fautes directes, Auger-Aliassime a réussi à se frayer un chemin vers la victoire grâce à 26 as, sept des neuf balles de bris sauvées et une vitesse moyenne de premier service légèrement inférieure à 200 km/h. Le Canadien a également eu 52 points gagnants contre 47 pour son adversaire, bien que Davidovich Fokina ait en fait remporté plus de points au total, 162 contre 152.

Auger-Aliassime est qualifié pour le troisième tour de l'Open d'Australie pour la deuxième année consécutive, après avoir atteint le quatrième tour l'an dernier. Le Canadien a atteint au moins les quarts de finale lors de ses deux dernières apparitions majeures.

Il a fallu un certain temps à Auger-Aliassime pour trouver sa place dans le match, car il a eu besoin de neuf minutes pour tenir le service lors du match d'ouverture et a été breaké au cinquième, perdant finalement 2-4.

Cependant, Davidovich Fokina, qui est sorti en tirant sur tous les cylindres, a baissé son niveau, permettant à Auger-Aliassime de reprendre le break et d'égaliser le set à 4-tout.

Le bris d'égalité du premier set était une question de sauts d'élan, alors que le Canadien a commencé par monter 3-0, pour perdre quatre points consécutifs. Il a répondu avec une course de quatre points pour prendre le briseur 7-4.

Après un deuxième set où aucun des deux joueurs n'a obtenu de balle de break, Auger-Aliassime a de nouveau pris les devants 3-0 au tie-break. Mais cette fois, les roues se sont décrochées, car il a perdu sept des huit points suivants, dont quatre fautes directes consécutives de 4-2, pour laisser tomber le bris d'égalité et permettre à Davidovich Fokina d'égaliser le match.

Les deux hommes ont réussi à appliquer plus de pression au retour dans le troisième set, le Canadien creusant un trou de 15-40 à 3-tout. Mais aucun des deux n'a réussi un break et un autre tie-break était nécessaire.

Pour la troisième fois consécutive, Auger-Aliassime a obtenu un mini break immédiat et cette fois n'a pas lâché la tête, remontant 6-2. Il a eu un peu de mal à conclure le tie-break, mais a attiré une erreur de l'Espagnol sur son quatrième point de set pour prendre une avance de deux sets à un.

Au début du quatrième set, Davidovich Fokina a profité d'un jeu de service bâclé d'Auger-Aliassime pour saisir le premier break de service en plus de trois heures, depuis le milieu du set d'ouverture, mais le Canadien a répliqué en revenant au jeu suivant. .

Tout comme les trois sets précédents, le quatrième s'est soldé par un tie-break. Cette fois, ce n'est que tard que la neuvième tête de série s'est retirée, grâce à des erreurs consécutives de Davidovich Fokina à 4-3 pour donner à Auger-Aliassime un triple point de match. À la deuxième demande, le Canadien a mis fin à l'épopée avec une incroyable volée gagnante.

Entre Auger-Aliassime et un retour en huitièmes de finale à l'Open d'Australie, c'est 24e semence Dan Evans. La paire s'est déjà rencontrée une fois, il y a presque exactement un an, également à Melbourne lors de la finale du Murray River Open, qu'Evans a remporté en deux sets.

Dabrowski franchit le premier match

Le contingent féminin du Canada a finalement obtenu une victoire à l'Open d'Australie jeudi alors que Gabriela Dabrowski a remporté une victoire facile lors de son match de double de premier tour.

Dabrowski et sa partenaire Giuliana Olmos, les sixièmes têtes de série à Melbourne, ont mis en place une clinique de service, ne faisant jamais face à un point de rupture sur leur chemin vers une victoire 6-2, 6-3 sur Clara Burel et Camila Osorio.

La paire canado-mexicaine n'a perdu que 11 points au total sur son service, remportant 80% des points de premier service et 71% de ses deuxièmes services. Ils ont converti trois de leurs propres balles de break en route vers une victoire de 59 minutes.

La victoire a été un bon rebond pour Dabrowski et Olmos, qui ont perdu au premier tour de leurs deux premiers événements en 2022. Il s'agit du deuxième passage ensemble pour le Canadien et le Mexicain, après avoir joué un événement ensemble en 2021, atteignant la demi-finale -finales de Miami. Olmos a joué la majeure partie de 2021 avec une autre Canadienne, Sharon Fichman.

Il n'a pas fallu longtemps aux sixièmes têtes de série pour prendre le contrôle du match, atteignant le point de rupture dans le deuxième match du match, puis brisant le service en quatrième pour une avance de 3-1. Une fois devant, ils n'ont jamais regardé en arrière, ajoutant une deuxième pause pour prendre le premier set.

Le deuxième set était un peu plus serré, avec Burel et Osorio accrochés pour les quatre premiers matchs. Mais à partir de 2 partout, Dabrowski et Olmos ont pris le relais, remportant quatre des cinq derniers matchs pour réserver leur place au deuxième tour.

Dabrowski est la seule Canadienne qui reste à l'Open d'Australie après l'élimination de Leylah Annie Fernandez et Rebecca Marino au premier tour du simple. Fernandez a également perdu au premier tour du double.





Cliquez ici pour voir l'article original