Rencontre Tennis

Auger-Aliassime et Shapovalov atteignent tous les deux les huitièmes de finale de Cincinnati

Auger-Aliassime et Shapovalov atteignent tous les deux les huitièmes de finale de Cincinnati


Deux Canadiens participeront aux huitièmes de finale de l'Omnium de l'Ouest et du Sud à Cincinnati après que Félix Auger-Aliassime et Denis Shapovalov se sont qualifiés mercredi.

Ils l'ont fait de manière très différente, le natif de Montréal avançant avec aisance tandis que l'homme de Richmond Hill devait réussir une remontée improbable.

Pour ouvrir la journée, Auger-Aliassime n'a pas tardé à faire une performance plate en quart de finale de l'Omnium Banque Nationale à Montréal derrière lui, dépassant Alex de Minaur en deux sets.

Le Canadien, qui a atteint les quarts de finale de Cincinnati il ​​y a un an, n'a jamais été à la traîne lors de son match d'ouverture lors de l'événement de 2022, brisant tôt dans les deux sets pour remporter une victoire 6-3, 6-2.

Ce fut une solide performance au service d'Auger-Aliassime, puisqu'il a frappé neuf as, remporté 82% de ses premiers points de service et sauvé trois des quatre points de rupture auxquels il a été confronté. Le Canadien a également été plus fort dans les rallyes, doublant presque l'Aussie dans le département des vainqueurs 20 à 11.

Auger-Aliassime a pris des départs rapides dans chaque set, brisant de Minaur lors du premier jeu de service de l'Australien à chaque fois.

Dans le premier, il a eu du mal à se consolider, devant sauver une balle de break avant de tenir 3-0. Cette seule pause était suffisante pour prendre le premier set. Auger-Aliassime a pris un départ encore plus fort en deuxième, brisant deux fois alors qu'il prenait une avance de 4-0.

Cette fois, de Minaur a réussi à récupérer l'un des breaks, mais rien n'a arrêté le Canadien qui a immédiatement breaké pour récupérer son double break avant de servir le match.

Se tenir entre Auger-Aliassime et un quatrième quart de finale consécutif du Masters 1000 en 2022 sera 10e semence Jannik Sinner. Le Canadien a remporté sa seule rencontre précédente, perdant seulement trois matchs au même stade plus tôt cette année lors du Masters 1000 à Madrid.

Denis Shapovalov a également pris un départ rapide dans son match de troisième tour, mais contrairement à Auger-Aliassime, il a été contraint de se battre pour atteindre le troisième set, se ralliant à partir d'un set et d'un double break pour vaincre l'Américain Tommy Paul 3-6. , 6-4 6-3.

Contrairement à son compatriote, Shapovalov a eu du mal au service, commettant dix doubles fautes, ne remportant que 35% de ses points de deuxième service et étant breaké quatre fois. Au final, il n'a gagné que trois points de plus que Paul.

Entré sur le terrain quelques heures après Auger-Aliassime, Shapovalov a pris un départ similaire, brisant le premier match du match et conservant une avance de 2-0.

Cependant, le Canadien a eu du mal à trouver un semblant de cohérence, en particulier sur son service, et il a perdu les cinq matchs consécutifs suivants et 10 des 12 suivants pour perdre un set et un double break à 4-1 dans le deuxième set. . Trois des quatre bris de service sont survenus sur des doubles fautes.

Juste au moment où il semblait que Shapovalov allait s'en aller tranquillement, il y a eu une étrange tournure de l'intrigue. Avec Paul servant à 4-1, le match a été brièvement retardé pendant qu'un fan dans les tribunes recevait des soins médicaux. La pause a semblé permettre au Canadien de se regrouper alors qu'il brisait le service dans ce match pour lancer une série de cinq de suite, dont trois pauses de service, envoyant le match à un décideur lorsque Paul lançait une volée facile dans le filet.

Shapovalov a maintenu l'élan dans le troisième set, où il a rompu tôt et a pris une avance de 3-0, étendant sa course à huit matchs de suite. Cette seule pause a suffi à l'envoyer au troisième tour.

Le n ° 2 canadien avait remporté lundi son premier match sur terrain dur de l'été, battant 16e tête de série Grigor Dimitrov en deux sets. C'est la première fois depuis l'Open d'Italie en mai que le Canadien remporte deux matches de suite, après avoir perdu neuf de ses dix derniers en entrant à Cincinnati. Une troisième victoire consécutive sera un défi, car il affrontera le numéro un mondial Daniil Medvedev en huitièmes de finale.

Gabriela Dabrowski a commencé sa course à Cincinnati avec une victoire de 6-1, 6-4 sur Irina-Camelia Begu et Martina Trevisan. Dabrowski, qui a atteint la finale du W&S Open l'an dernier, est classée cinquième avec sa partenaire Giuliana Olmos.

Leylah Annie Fernandez était la seule Canadienne à participer au tirage au sort du simple à Cincinnati, mais a été battue lors de son match de premier tour lundi par Ekaterina Alexandrova lundi 6-4, 7-5.





Cliquez ici pour voir l'article original