Rencontre Tennis

Auger-Aliassime devancé par Zverev à Vienne ; Shapovalov en Russie

Auger-Aliassime devancé par Zverev à Vienne ;  Shapovalov en Russie


Ce fut une double déception pour le Canada vendredi alors que Félix Auger-Aliassime et Denis Shapovalov ont été éliminés en quart de finale de leurs tournois respectifs.

Auger-Aliassime s'est battu avec le numéro 4 mondial Alexander Zverev pendant plus de deux heures en quarts de finale de Vienne, s'inclinant finalement 6-4, 3-6, 6-3, tandis que Shapovalov a été envoyé en deux sets par Jan-Lennard Struff à Saint-Pétersbourg.

C'était la première rencontre d'Auger-Aliassime avec l'Allemand depuis leur épique cinq sets à Wimbledon en juillet et la paire a repris là où elle s'était arrêtée, se prenant de gros coups l'une contre l'autre pendant trois sets très serrés.

Le Canadien a fait pleuvoir une douzaine d'as et 25 gagnants sur son adversaire, mais a également commis 25 fautes directes. Le premier service a été la clé pour Auger-Aliassime, qui a remporté 87% des points lorsqu'il l'a fait, mais seulement 36% lorsqu'il a raté.

Il a réussi à sauver six des huit balles de break qu'il a affrontées dans le match, mais n'en a créé qu'une, bien qu'il l'ait convertie, puisque Zverev a remporté 82% de ses premiers points de service et 70% de ses secondes.

Un mauvais match d'Auger-Aliassime a fait la différence dans le premier set. Dans le troisième match, le Canadien a eu du mal à garder le ballon dans le court, donnant une pause facile pour s'incliner 2-1.

Zverev a dominé sur son propre service dans le premier set, ne perdant que deux points, et n'a donné à Auger-Aliassime aucune chance de revenir dans le set, le prenant 6-4.

Le deuxième set a même commencé, mais au fur et à mesure que le set avançait, des erreurs ont commencé à se glisser dans le jeu de Zverev et l'Allemand est devenu visiblement frustré.

Après avoir navigué au service toute la journée, Zverev a finalement montré une fissure lorsque Auger-Aliassime a atteint le point de rupture pour la première fois de la journée à 4-3 dans le deuxième set. L'Allemand a envoyé un coup droit de routine long pour céder le break.

Auger-Aliassime n'était pas près de laisser passer l'occasion de prolonger le match, tenant facilement à l'amour dans le match suivant pour l'envoyer dans un set décisif.

Un sixième match dramatique dans le décideur a vu Auger-Aliassime faire face à six points de rupture sur son propre service. Zverev n'a pas réussi à mettre un retour en jeu sur les cinq premiers, le Canadien frappant trois as et deux autres gros services, mais lorsque Auger-Aliassime a raté son premier service sur le sixième, son adversaire en a profité et a tiré une erreur au filet de le Canadien pour monter 4-2.

Tout comme les deux sets précédents, une pause a suffi pour que Zverev s'accroche pour remporter le set et le match.

La défaite est un coup dur pour les espoirs d'Auger-Aliassime de se qualifier pour les finales ATP, mais le Canadien a encore une chance avec 1000 points à gagner la semaine prochaine au Masters 1000 à Paris.

Shapovalov de nouveau dominé par Struff à Saint-Pétersbourg

Quant à Shapovalov, la régularité a fait la différence car Struff n'a commis que 13 fautes directes tandis que Shapovalov en a fait 22. Les deux hommes ont eu 13 vainqueurs, quatre as et quatre doubles fautes.

Ils ont également tous les deux sauvé quatre points de rupture, mais Shapovalov n'en a converti qu'un tout en étant brisé quatre fois. Il n'a également remporté que 45% de ses points de deuxième service. Struff a dominé son premier service, ne perdant que trois points lorsqu'il a réussi sa première livraison.

Struff a maintenant remporté cinq de ses sept rencontres en carrière. Beaucoup de leurs matchs ont été serrés, avec quatre contre trois sets, mais ce n'était pas le cas à Saint-Pétersbourg, car l'Allemand a pris une avance rapide et n'a jamais regardé en arrière, dominant son jeune adversaire sur le sien était à 6-4. , 6-3 victoire.

Ce fut un début de match cauchemardesque pour Shapovalov, car il n'a plus aimé aimer lors du match d'ouverture. Struff a cassé le service deux fois au cours des 20 premières minutes alors qu'il prenait une avance de 4-0.

Shapovalov a réussi à renverser la vapeur, entamant une série de trois matchs en récupérant l'un des breaks et en économisant quelques points de break supplémentaires pour revenir à un match à 4-3, mais c'était aussi proche que le Canadien obtiendraient.

Il n'a pas pu récupérer la deuxième pause et Struff a réussi à monter son service pendant le reste du premier set, qu'il a remporté 6-4.

Le Canadien a pris un meilleur départ dans le deuxième set, accroché avec Struff pour les quatre premiers matchs, mais la régularité n'était pas là et il a perdu 3-2.

Une fois que l'Allemand a pris de l'avance, le résultat semblait être joué d'avance. Shapovalov n'avait pas de réponse pour les frappes puissantes et cohérentes de l'Allemand et n'a pas réussi à générer une opportunité de retour en arrière. Il a de nouveau été brisé pour rester dans le match à 3-5 pour mettre fin à son tournoi.

Shapovalov s'est retiré du Masters 1000 la semaine prochaine à Paris. La prochaine étape pour le Canadien sera sa toute première défense de titre alors qu'il revient à l'Open de Stockholm pour la première fois depuis qu'il y a remporté son premier trophée en 2019.





Cliquez ici pour voir l'article original

Inscription Gratuite

A lire aussi :